Exercice attentat à Rouen: un bug de l'application SAIP crée la panique

Exercice attentat à Rouen: un bug de l'application SAIP crée la panique

Publié le 13/12/2017 à 08:03 - Mise à jour à 08:06
©Capture d'écran YouTube
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

L'application SAIP, qui permet d'alerter la population en cas d'attaque terroriste ou accident de sécurité civile, a subi un gros bug technique mardi. Les abonnés ont reçu une notification sans aucune information de localisation et se sont affolés. Le ministère de l'Intérieur a expliqué qu'il s'agissait d'un dysfonctionnement à cause d'un exercice attentat en Seine-Maritime.

Les abonnés aux alertes de l'application SAIP (pour Système d'alerte et d'information des populations), qui est l'outil du ministère de l'Intérieur permettant au gouvernement de prévenir d'une attaque terroriste en cours, ont reçu mardi 12 un message très concis, et qui ne disait pas grand-chose, sur leurs smartphones: "Parc exposition".

Il n'y avait pas plus de précisions. Pas de localisation ni de détail sur la teneur de l'événement présumé en cours.

Cela a inquiété de nombreux utilisateurs, qui se sont mis à paniquer, et ont eu peur qu'il se passe quelque chose de grave en plein sommet sur le climat à Paris.

Voir aussi: alerte attentat - le fonctionnement de l'application SAIP

Mais le ministère de l'Intérieur a rapidement fait un communiqué pour expliquer qu'il n'y avait "aucun incident en cours", et que la notification résultait d'un bug technique survenu lors d'un exercice attentat en Seine-Maritime.

Et effectivement les forces de l'ordre avaient mis en place au Parc des Expositions de Grand Quevilly, près de Rouen, un exercice pour que les secours du secteur s'entraînent et se préparent à réagir en cas d'attaque terroriste.

Ce n'est pas la première fois que l'application SAIP ne fonctionne pas correctement. Le 14 juillet 2016, lors de l'attentat sur la promenade des Anglais à Nice, l'alerte avait été donnée bien trop tard.

Conçue après les attentats de novembre 2015, cette application est disponible pour iPhone et Android, en anglais ou en français. Elle doit, en théorie, permettre à ses utilisateurs d'être tenus informés par des notifications en cas d'évènements majeurs comme un attentat ou un accident de sécurité civile.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Certains abonnés aux alertes de l'application SAIP ont reçu une notification avec écrit "parc exposition". Un bug technique qui fait suite à un exercice alerte attentat à Rouen.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-