Hautes-Pyrénées: un CRS se suicide en plein après-midi dans un parc

Hautes-Pyrénées: un CRS se suicide en plein après-midi dans un parc

Publié le 24/10/2018 à 16:24 - Mise à jour à 16:33
©Christophe Simon/AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Un CRS s'est suicidé dans le parc du Vallon du Salut à Bagnères-de-Bigorre dans les Hautes-Pyrénées. Il a utilisé son arme de service pour mettre fin à ses jours en plein après-midi mardi. Selon les premiers éléments de l'enquête son suicide ne serait "pas forcément lié à un problème professionnel".

Un jeune CRS âgé de 35 ans a été retrouvé mort mardi 23 au Vallon du Salut, un parc de Bagnères-de-Bigorre dans les Hautes-Pyrénées. Il se serait suicidé avec son arme de service plus tôt dans l'après-midi.

Ce sont des passants qui, alertés par le bruit de l'arme à feu, ont prévenu les autorités. Les gendarmes ont finalement retrouvé le corps sans vie du CRS.

Selon La Dépêche du Midi, le trentenaire appartenait à la compagnie de Toulouse depuis septembre 2017. Il était auparavant affecté à Bièvres dans l'Essonne en région parisienne. Avant encore, il occupait des fonctions à la Préfecture de police de Paris.

A voir aussi: Paris - ils percutent volontairement un fourgon de CRS et prennent la fuite

Une enquête a été ouverte pour comprendre les causes qui ont poussé ce fonctionnaire "discret, plutôt jovial et apprécié" à commettre ce geste fatal. Selon certaines sources, ce suicide pourrait ne pas être lié à sa vie professionnelle.

"C'est quelqu'un qui avait des difficultés. Ce suicide, plus que plausible, ne serait pas forcément lié à un problème professionnel mais plutôt à des difficultés personnelles", a expliqué une source proche de l'enquête.

Des lettres adressées à ses proches ont été retrouvées et devraient en apprendre plus aux enquêteurs sur les causes de la mort du jeune CRS. Une autopsie va aussi être pratiquée sur le corps du défunt "pour écarter toute intervention d'un tiers".

A lire aussi:

Paris: un CRS percuté par un chauffard, il est grièvement blessé

Loire-Atlantique: un CRS se suicide d'une balle dans la tête

Essonne: des CRS contraints de dormir à la belle étoile à cause de blattes

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Le CRS s'est suicidé dans un parc en plein après-midi.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-