Il démembre la fillette et demande pardon en vidéo aux parents (vidéo)

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Il démembre la fillette et demande pardon en vidéo aux parents (vidéo)

Publié le 04/10/2018 à 07:19 - Mise à jour à 07:25
©Victor/Flickr
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

-A +A

Vendredi, un homme a été arrêté en Colombie pour avoir tué pour des motifs flous une fillette et l'avoir démembrée. Depuis sa prison, il a demandé en vidéo et en pleurs pardon aux parents.

Pas sûr que la démarche ne soit très bien acceptée par la famille de la victime: un homme a publié sur les réseaux sociaux, depuis la prison où il est détenu, une vidéo où il demande pardon, en pleurs, aux parents de la petite fille qu'il a tuée quelques jours plus tôt.

L'affaire débute le 28 septembre en Colombie dans la ville de Fundacion au nord du pays. Les forces de l'ordre sont en alerte: une petite fille de neuf ans, Genesis Rua, a disparu. Elles sont prévenues qu'une fumée s'échappe d'une maison et se rendent sur les lieux. Là, un homme, Adolfo Arrieta Garcia, explique qu'il vient de tuer un chien qui l'avait mordu et qu'il est en train de brûler son cadavre. Les policiers ont un doute, et perquisitionne les lieux.

Ils vont alors faire l'abominable découverte: dans la maison, du sang et des morceaux éparses de membres de la fillette. Adolfo Arrieta Garcia est arrêté et reconnaît les faits sans expliquer pourquoi il a tué la petite fille qui jouait devant chez lui.

Voir aussi: Le pédophile récidiviste viole et démembre un enfant

C'est en substance ce qu'il explique dans la vidéo, sanglotant, aux parents de la petite fille implorant le pardon pour avoir tué et démembré la petite fille.

(Voir ci-dessous la demande de pardon d'Adolfo Arrieta Garcia)

Difficile de savoir si les parents pourront pardonner au meurtrier de leur fille. La population de Fundacion, elle, risque de ne pas passer l'éponge: la maison d'Adolfo Arrieta Garcia où l'enfant a été massacrée a été brûlée par des manifestants.

Lire aussi:

Il viole une ado de 16 ans repérée sur les réseaux, et la démembre à la hache

Toulouse: la "démembreuse" revient sur les lieux de son crime présumé

Auteur(s): La rédaction de France-Soir


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


L'homme a demandé pardon en vidéo depuis sa prison (illustration).

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-