La Réunion: le père étrangle ses trois fils de deux, trois et cinq ans

La Réunion: le père étrangle ses trois fils de deux, trois et cinq ans

Publié le 24/03/2019 à 14:39 - Mise à jour à 14:43
© JACQUES DEMARTHON / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Un père de famille réunionnais a tué ses trois fils ce dimanche 24 au Port, en les étranglant. Seule la petite fille a réussi à s'échapper.

C'est la mère de famille, séparée du père de ses enfants, qui a donné l'alerte. Un père a tué ses trois plus jeunes enfants, des garçons âgés de deux, trois et cinq ans, ce dimanche matin, dans le quartier de la Rivière des Galets, au Port, à la Réunion. L'aînée, une fillette de neuf ans, a réussi à prendre la fuite et à se réfugier chez une parente.

Selon La Réunion 1ere, qui révèle l'information, les faits ont eu lieu alors que le père de famille avait la garde des enfants pendant les vacances et il devait les ramener à son ex-conjointe dans la soirée. Selon le témoignage de la mère, l'individu lui a téléphoné pour lui faire part de sa volonté de tuer les enfants avant de mettre fin à ses jours. Affolée, elle a immédiatement prévenu les forces de l'ordre qui ont tenté de se rendre au domicile du père le plus vite possible.

Lire aussi – Drame familial: il tire à l'arbalète dans l’œil de son enfant et se suicide

Malheureusement, une fois sur place, les policiers ont découvert les corps sans vie des trois jeunes garçons qui avaient été étranglés par leur père. Ce dernier a ensuite, en vain, tenté de mettre fin à ses jours en se suicidant. "Il a été secouru, puis interpellé et placé en garde à vue. Il ne pourra cependant être entendu dans l'immédiat, son état de santé ayant nécessité son hospitalisation", précise le média réunionnais.

Seule la petite fille du couple a réussi à échapper au massacre en courant se réfugier chez une parente qui vit non loin de chez son père.

Une enquête a été ouverte. Elle devra déterminer les circonstances exactes de la mort des enfants et déterminer si le geste du père était prémédité. La petite fille, en état de choc, devra prochainement être entendue par des enquêteurs spécialisés.

Voir:

L'ancien militaire tire sur sa compagne et tue son enfant avant de se suicider sur Facebook Live

Il fonce volontairement sur des piétons, tue son fils et blesse son ex

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Un père de famille réunionnais a tué ses trois fils ce dimanche 24 au Port, en les étranglant.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-