Le "Gilet jaune" publie l'adresse d'un procureur sur Facebook, prison ferme

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance, faites un don !

Le "Gilet jaune" publie l'adresse d'un procureur sur Facebook, prison ferme

Publié le 02/08/2019 à 07:46 - Mise à jour à 07:51
© LOIC VENANCE / AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Jeudi 1er, un homme de 32 ans a été condamné à une peine de prison ferme pour avoir divulgué sur Facebook l'adresse d'un procureur. Proche du mouvement des "Gilets jaunes", l'accusé aurait agi par colère suite à une décision de justice.

Par colère il avait dévoilé l’adresse d’un magistrat sur les réseaux sociaux, ce geste lui vaut maintenant une peine de prison. Jeudi 1 août, un homme proche du mouvement des "Gilets jaunes" a été condamné à de la détention ferme en comparution immédiate par le tribunal correctionnel de Vesoul.

Les faits se sont déroulés le 26 juillet dernier. L’accusé venait d’apprendre que l’un de ses proches, également "gilet jaune" venait d’être condamné. En colère face à cette décision de justice, l’homme a publié un message sur Facebook indiquant l’adresse du domicile du procureur de la République de Besançon.

Un geste irréfléchi, perçu comme une menace qui a entraîné une poursuite et une comparution immédiate.

Lire aussi - Boxeur Gilet jaune: la cagnotte de Dettinger toujours bloquée

A la barre, l’homme âgé de 32 ans a reconnu les faits et a exprimé ses remords. "J'ai fait cela dans un but de contestation, je n'ai pas réfléchi. Je regrette. Je n'avais pas conscience des conséquences" a-t-il déclaré. Son avocat a renchéri, affirmant lui aussi que le geste était irréfléchi et motivé par la colère.

L’homme a finalement été condamné à huit mois de prison dont cinq ferme, une peine légèrement inférieure aux réquisitions. Il devra en outre effectuer un stage de citoyenneté.

Voir aussi:

Paris: trois Gilets jaunes interpellés pour avoir tabassé un automobiliste

Perpignan: la permanence d'un député LREM prise pour cible par des "gilets jaunes"

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




L'homme a été condamné à une peine de prison ferme.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-