Lyon: le trafiquant tombe en panne sèche

Lyon: le trafiquant tombe en panne sèche

Publié le 12/03/2020 à 10:45
© KENZO TRIBOUILLARD / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): France-Soir
-A +A
Lyon: Plus d’essence au beau milieu d’une course-poursuite avec la police;  le trafiquant lyonnais s’est enfui à travers champs, en vain. 
 
Pourquoi avait-il oublié de faire le plein de sa Peugeot 3008? L’homme de 48 ans est pourtant un trafiquant chevronné, bien connu des services de l’Ofast, le tout nouvel office anti-stups. C’est d’ailleurs à l’issue d’une minutieuse enquête sur une équipe multipliant les trajets entre France et Espagne pour écouler de la drogue que les policiers avaient réussi à identifier le véhicule.
 
 
Course-poursuite à 200 km/h
 
Dans la nuit de lundi à mardi, l’Ofast a donc déployé un dispositif pour intercepter un convoi remontant de la péninsule ibérique. 
Au péage de Portes-les-Valence, dans la Drôme, le conducteur du Peugeot 3008 ne se laisse pas arrêter, défonçant la barrière et remontant l’autoroute à 200 km/h en direction de Grenoble, avec la ferme intention de semer les forces de l’ordre. S’en suit une course-poursuite sur près de 90 km.
 
425 kg de cannabis et 5 kg d’herbe
 
Seulement voilà, la jauge du véhicule du trafiquant indique bientôt la réserve d’essence… et la voiture cale. Laissant là voiture et drogue – 425 kg de cannabis et 5 kg d’herbe-, notre homme tente de prendre la fuite à travers les champs. En vain puisqu’il est rapidement rattrapé par les policiers, avec l’aide d’un hélicoptère de la gendarmerie. 
 
Cargaison évaluée à plus d’un million d’euros
 
Coup magistral donc, pour l’Ofast de Lyon, qui a mis la main sur une cargaison évaluée à plus d’un million d’euros et interpellé le trafiquant ainsi qu’un complice. Leur garde à vue de 48 heures s’achèvera demain. 
 
 
 
 

Auteur(s): France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Les policiers ont mis la main sur plus de 400 kg de cannabis

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-