Lot-et-Garonne: des randonneurs pris pour cible par un essaim de frelons, deux hospitalisations

Lot-et-Garonne: des randonneurs pris pour cible par un essaim de frelons, deux hospitalisations

Publié le 17/10/2016 à 07:39
©Regis Duvignau/Reuters
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Deux personnes ont été hospitalisé à Agen dimanche pour des piqûres de frelons. Elles participaient à un randonné à Foulayronnes qui a été attaqué pat un essaim de ces insectes.

La journée s'annonçait sous les meilleurs auspices pour ce groupe de 15 randonneurs partis marcher près de Foulayronnes, à 10 km d'Agen, dans le Lot-et-Garonne, dimanche 16. Toutefois, la ballade a bien mal tourné après que les promeneurs aient réveillé un essaim de frelons.

Comme le souligne le journal Sud-ouest, "les sapeurs-pompiers du Lot-et-Garonne ont été alertés vers 10h30 par un coup de téléphone de... leur propre directeur-adjoint, qui faisait partie d'un groupe" de randonneurs. Ce denier demandait la prise en charge d'un des ses camarades, victime de piqûres et demandait l'envoi d'un véhicule d'assistance, avant de rappeler peu après pour le même motif mais sur un autre randonneur.

Au final, ce sont quatre véhicules de secours qui ont été dépêché sur place afin de prendre en charge la quinzaine de personnes victimes de piqûres, dont deux enfants de moins de 12 ans. Parmi les pris en charge, une femme de 41 ans et un homme de 62 ans, ont été hospitalisées à Agen où elles restaient sous surveillance dans l'après-midi, même si leur état n'inspirait pas d'inquiétude. 

Le nid de frelons, selon les pompiers, était logé dans une souche d'arbre qui se trouvait sur le chemin communal emprunté par les randonneurs, et a pu être dérangé par les vibrations de leurs pas, ou par leur bruit, poussant les insectes à l'attaque. Il a été détruit lors de l'intervention des secours. Il n'a pas été établi s'il s'agissait de frelons européens ou asiatiques, ces derniers étant une espèce invasive particulièrement dangereuse.

Tous les ans, on déplore une dizaine de décès parmi la population française suite à des piqûres de frelons. 

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




La ballade a bien mal tourné après que les promeneurs aient réveillé un essaim de frelons.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-