Lyon: armé d'un couteau, il menace les employés de la préfecture

Lyon: armé d'un couteau, il menace les employés de la préfecture

Publié le 11/04/2018 à 12:49 - Mise à jour à 13:03
© FRED TANNEAU / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Un demandeur d'asile guinéen a insulté et menacé les employés de la préfecture du Rhône à Lyon mardi dans l'après-midi. Il était en possession d'un couteau et a été maîtrisé par des policiers avant qu'il ne blesse quelqu'un.

Frayeur pour les personnes qui se trouvaient dans les locaux de la direction des migrations et de l'intégration de la préfecture du Rhône mardi 10 dans l'après-midi.

Un homme, demandeur d'asile guinéen selon Le Progrès, s'est subitement énervé et a commencé à insulter et menacer les employés.

A voir aussi: Chambéry - un homme attaque la préfecture à la voiture-bélier, la piste terroriste écartée

Des réservistes de la police ont alors tenté de le calmer, jusqu'à ce qu'ils s'aperçoivent que l'homme détenait un couteau, caché dans l'une de ses chaussettes. Ils ont alors fait appel à un autre équipage pour maîtriser l'homme.

Un policier a finalement dû utiliser son pistolet à impulsion électrique pour que l'individu soit neutralisé. Il a ensuite été arrêté et placé en garde à vue par les forces de l'ordre. Seul un policier a été légèrement blessé lors de l'incident. Ce mercredi 11, la raison de ce coup de sang n'était d'ailleurs toujours pas connue.

La préfecture a cependant précisé dans un communiqué que cette blessure avait été faite "sans que le suspect n'en soit à l'origine". Les autres personnes présentes n'ont pas été touchées.

Mais les locaux ont été fermés au public et évacués après cet incident. La préfecture a indiqué que les personnes qui avaient pris un ticket pour passer au guichet et qui n'avaient finalement pas pu être reçues pouvaient passer en priorité ce mercredi à partir de 13h. Il faudra cependant être muni de son ticket pour pouvoir bénéficier de cette priorité.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




L'homme a finalement été maîtrisé par un policier grâce à un pistolet à impulsion électrique.

Newsletter





Commentaires

-