Lyon: la circulation interrompue en centre-ville à cause d'un véhicule suspect

Lyon: la circulation interrompue en centre-ville à cause d'un véhicule suspect

Publié le 13/11/2017 à 19:40 - Mise à jour à 19:41
©Capture d'écran Google Street View
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Un véhicule suspect a semé la panique cet après-midi à Lyon. Les démineurs ont dû intervenir alors qu'une bouteille de gaz se trouvait à proximité de la voiture, près du pont Wilson. La circulation a été interrompue et un périmètre de sécurité a été mis en place. La situation est retournée à la normale en début de soirée.

Les rues étaient désertes ce lundi 13 après-midi à Lyon, où un véhicule suspect, avec une bonbonne de gaz à proximité (et potentiellement d'autres à bord), a été découvert dans le centre-ville, à l'angle de la rue Childebert et du quai Jules-Courmont, selon le quotidien local Le Progrès.

La préfecture du Rhône a rapidement bloqué plusieurs voies du secteur à la circulation, créant d'importants bouchons sur les quais, ainsi que sur l'autoroute, puisque la sortie Lyon-centre sur l'A7 dans le sens sud-nord, a été fermée.

Alors que les autorités demandaient d'éviter le secteur par tous les canaux de communication, un périmètre de sécurité a été mis en place avec une importante présence policière le temps que les démineurs interviennent. Toujours selon Le Progrès, ces agents ont utilisé un robot de déminage et ont constaté qu'il y avait au moins une bonbonne de gaz avec des fils apparents à l'intérieur de la voiture suspecte. Mais ce lundi soir, les forces de l'ordre n'avaient fait aucune mention d'un système d'allumage.

Le dispositif de sécurité a finalement été levé vers 17h30 mais la circulation restait très perturbée dans Lyon et ses abords. Les automobilistes ont dû attendre le début de soirée pour retrouver une situation normale et une circulation fluide.

Les autorités de la France entière étaient sur le qui-vive ce lundi, qui marquait les deux ans des attentats du 13-Novembre à Paris. Pour éviter de basculer dans la psychose, les enquêteurs ont d'ailleurs fait savoir qu'ils ne s'orientaient pas, à ce stade de leurs investigations, vers la piste terroriste.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




A Lyon, le véhicule suspect était situé à l'angle de la rue Childebert et du quai Jules-Courmont, juste à côté du pont Wilson.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-