Manifestation des gilets jaunes: heurts à Paris après une journée calme

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Manifestation des gilets jaunes: heurts à Paris après une journée calme

Publié le 19/01/2019 à 17:21 - Mise à jour à 17:33
© - / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Des violences ont éclaté à Paris en marge de la manifestation des gilets jaunes ce samedi. Alors que l'évènement s'était déroulé dans le calme, les casseurs sont entrés en action à l'heure de la dispersion.

La manifestation des gilets jaunes à Paris s'est déroulée sans heurt jusqu'à son arrivée sur l'esplanade des Invalides, peu après 16h30. Mais très rapidement après que le cortège s'est retrouvé face aux cordons de sécurité les casseurs sont entrés en scène, brièvement.

L'ambiance calme favorisée par une manifestation déclarée, mobile, et la présence d'un service d'ordre a brusquement changé. Les canons à eau, grenades lacrymogène et lanceurs de balles de défense sont entrés en action alors que des groupes d'individus ont commencé à s'en prendre au mobilier urbain ou aux véhicules stationnés dans la zone.

Des point de tension ont été observés dans plusieurs zones du 7e arrondissement. Lasituation s'était calme aux Invalides une heure après les premières violences mais le risque de débordement perdurait alors qu'une partie des manifestants se trouvaient encore sur place, participant à des rassemblement pacifiques.

La sécurité est l'un des enjeux de cette manifestation qui a marqué de la part des gilets jaunes une volonté d'organiser les choses de manière plus conventionnelle pour éviter les heures. Le gouvernement de son côté doit faire face depuis plusieurs semaines à des critiques de plus en plus insistante sur la gestion des rassemblements et les bavures policières.

A 17h15, plusieurs stations de métro restaient fermées à Paris (retrouvez ici l'info trafic en temps réel). La dispersion de la manifestation était prévue à 17h par la préfecture.
Des heurts ont également eu lieu en province et notamment à Rennes et à Bordeaux. 

Lire aussi:

"Gilets jaunes": 2.000 manifestants à Rennes et tirs de gaz lacrymogènes

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




La fin de la manifestation des gilets jaunes a été émaillée de violences à Paris (illustration).

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-