Masturbation: une femme décède d'une rupture d'anévrisme après un orgasme

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance, faites un don !

Masturbation: une femme décède d'une rupture d'anévrisme après un orgasme

Publié le 31/05/2016 à 12:40 - Mise à jour à 12:57
©Capture d'écran YouTube
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

En Allemagne, une jeune femme de 24 ans a trouvé la mort après s'être masturbé dans sa salle de bain où elle s'était enfermée pour se faire du bien. En cause: une rupture d'anévrisme.

C'est un cas clinique très rare qui peut prêter à sourire. Pourtant, une vie humaine a été perdue. En Allemagne, une jeune femme est décédée d'une rupture d'anévrisme après s'être enfermée dans sa salle de bain pour se masturber. Les faits remontent à 2012 mais ont été dévoilés la semaine dernière dans la revue scientifique American Journal of Forensic Medicine and Pathology, relayés ensuite par le journaliste de Science et Avenir, Marc Gozlan, sur son blog.

La scène a eu lieu durant une fête de famille. Probablement prise d'une envie pressante, la jeune femme a commencé une séance de masturbation dans sa salle de bain. Puis, s'inquiétant de ne pas la voir revenir au bout d'une heure et demie, son petit ami a accouru, défonçant la porte de là où elle se trouvait. Au sol, la victime ne respirait plus. A ses côtés: un vibromasseur. D'après l'autopsie, l'augmentation trop rapide de la pression artérielle consécutive à l'orgasme a provoqué la rupture d'un anévrisme, entraînant une hémorragie méningée (arrivée massive de sang dans les méninges, NDLR). Nausées, vomissements, œdème cérébral et pulmonaire ont fait suite.

D'après les médecins, la jeune femme souffrait depuis quelques temps de fortes migraines, considérées comme l'un des symptômes d'une rupture d'anévrisme. En parallèle, sa consommation importante de tabac pourrait également expliquer le drame, le tabagisme augmentant considérablement les risques de rupture d'anévrisme. Chaque jour, elle fumait une quarantaine de cigarettes, soit plus de deux paquets par jour.

L'anévrisme cérébral est une dilatation anormale de la paroi d'une artère irriguant le cerveau. Lorsqu'elle se modifie, qu'elle grossit brutalement, qu'elle se fissure ou qu'elle se rompt, se produisent alors de très forts maux de tête. On estime que 2 à 3% de la population en France en souffre selon le CHU de Nantes. Toutefois, l'anévrisme cérébral n'entraîne pas obligatoirement la mort lorsque la paroi subit ces changements. Il est mortel dans un cas sur deux lorsqu'il y a rupture. Dans le cas inverse, cette accident peut entraîner de lourdes séquelles: troubles de la mémoire et paralysies sont fréquentes. Ce sont les femmes entre 40 et 50 ans qui sont les plus touchées.

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Une séance de masturbation a tourné au drame.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-