Morbihan: une manifestation anti-migrants dérape après l'agression sexuelle d'une sexagénaire par un jeune Soudanais (VIDEO)

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Morbihan: une manifestation anti-migrants dérape après l'agression sexuelle d'une sexagénaire par un jeune Soudanais (VIDEO)

Publié le 15/11/2016 à 10:10 - Mise à jour à 10:22
©Capture d'écran Youtube
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Une manifestation anti-migrants organisée lundi soir dans la commune d'Arzon (Morbihan) a dégénéré lorsque les participants ont essayé de pénétrer dans un centre d'accueil. Le mouvement a été lancé suite à l'agression sexuelle d'une femme de la commune par un jeune Soudanais récemment arrivé.

Une manifestation organisée dans la soirée du lundi 14 a réuni 120 personnes devant la mairie d’Arzon (Morbihan) pour exprimer leur colère suite à l’agression sexuelle dont a été victime jeudi 10 une femme de 67 ans. Son agresseur présumé est un migrant soudanais de 16 ans, récemment arrivé à Calais et hébergé dans un centre d’accueil de Port-Navalo, un hameau de la commune.

Selon Ouest-France, seuls cinq manifestants venaient de la commune d’Arzon, la plupart des participants étant arrivés de Rennes et de Saint-Brévin-les-Pins. L’appel à manifester avait d’ailleurs été lancé par des groupes identitaires bretons.

La manifestation s’est rapidement tendue: vers 21h, des participants particulièrement remontés contre la présence des migrants se sont rendus au centre d'accueil dans lequel ils ont tenté de pénétrer après avoir fracturé le portail. Les gendarmes ont répliqué en lançant des gaz lacrymogènes. Plusieurs interpellations ont eu lieu parmi les quelques manifestants qui ont réussi à franchir l’enceinte du centre.

Jeudi vers 18h, alors que la sexagénaire déchargeait ses courses devant sa maison, le jeune Soudanais est venu à sa rencontre, a raconté à l'AFP François Touron, procureur de la République de Vannes. Dans un anglais approximatif, la dame et le jeune ont échangé des banalités avant que ce dernier ne lui donne un baiser. Après cinq baisers la femme, excédée, s'est dégagée. Le jeune lui a alors touché le sein gauche, avant de mimer une masturbation et de s'enfuir en courant, a précisé à l'AFP le procureur.

La victime "n'a pas eu peur" mais a porté plainte. Placé en garde à vue, le jeune Soudanais a été remis en liberté. Il est convoqué en mars 2017 devant le juge des enfants en vue de sa mise en examen pour agression sexuelle. 

(Voir ci-dessous les images de la manifestation tournées par "Ouest-France")

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




La manifestation a rapidement dégénéré à Arzon (Morbihan).

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-