Nantes: un nouvel appel à témoins pour retrouver Léa Petitgas

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance, faites un don !

Nantes: un nouvel appel à témoins pour retrouver Léa Petitgas

Publié le 27/02/2018 à 15:52 - Mise à jour à 16:12
©Capture d'écran Twitter
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Près de 11 semaines après le signalement de sa disparition, Léa Petitgas n'a toujours pas donné signe de vie. Face au silence, la police judiciaire de Nantes a lancé un nouvel appel à témoins pour tenter de la retrouver le plus vite possible.

Ses proches sont sans nouvelle. Près de 11 semaines après le signalement de sa disparition, Léa Petitgas n'a toujours pas donné signe de vie. Agée de 20 ans, la jeune Nantaise a été vue pour la dernière fois le 13 décembre dernier. Ce jour-là, elle avait passé la soirée avec un ami dans le studio qu'elle louait. Le lendemain matin, elle ne s'était pas rendue au travail et depuis, son portable a cessé d'émettre. 

Un appel à témoins avait alors rapidement été lancé mais, au grand désespoir de sa famille, les recherches n'ont toujours rien donné. Face à ce silence, la police judiciaire de Nantes a donc décidé de renouveler l'opération afin de la retrouver le plus vite possible. Pour rappel, Léa est fine, petite (1,47 mètre) et a les cheveux longs, raides et bruns. Elle a les yeux verts et une cicatrice au bras droit.

Au moment de sa disparition, elle portait une veste kaki et un casque audio blanc. Ainsi, toute personne susceptible d’avoir des informations est invitée à contacter le commissariat de police de Nantes en composant le 0.800.00.48.43. 

Lire aussi - Disparition dans le Doubs: appel à témoins pour retrouver Frédérique, une femme de 40 ans 

Pour son père cette attente est interminable. "Nous n’avons toujours aucune nouvelle de Léa. Pour les parents c’est très long mais il suffit d’une étincelle pour que tout s’accélère", avait-il confié à 20 Minutes au mois de janvier affirmant qu'il ne croyait pas à une fugue. "Elle venait de trouver un travail à la maison de quartier, elle avait retrouvé ses amis ici après s’être séparée cet été de son petit ami, avec qui elle vivait à Vannes. C’est une fille qui n’a pas besoin de grand-chose pour être heureuse, pleine de vie, mais qui n’a pas trop la tête sur les épaules".

Il avait ensuite dit garder "espoir de la revoir": "Je fais confiance aux policiers et je me dis que certaines personnes disparues ont été retrouvées plusieurs mois après".

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




La jeune Léa Petitgas n'a toujours pas donné signe de vie depuis le 13 décembre dernier.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-