Nord: délinquant sexuel récidiviste, il envoie des photos de son pénis à sa cousine handicapée mentale

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Nord: délinquant sexuel récidiviste, il envoie des photos de son pénis à sa cousine handicapée mentale

Publié le 16/02/2019 à 12:34 - Mise à jour à 12:48
© LOIC VENANCE / AFP
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

-A +A

Un tribunal de Camrbai (Nord) a condamné un trentenaire qui avait envoyé des photos de son sexe à sa cousine déficiente mentale. L'homme a déjà été poursuivi pour des faits d'ordre sexuel dont des attouchementssur cette cousine lorsque celle-ci était encore mineure.

Elle était déficiente mentale. Pas lui, et il a profité de cet état de faiblesse pour se laisser aller à un comportement pervers. Un homme de 32 ans a été condamné par le tribunal correctionnel de Cambrai. Le trentenaire a, pendant, deux mois, envoyé des photos de son sexe sur une messagerie privée à la jeune femme âgée de 24 ans, comme le rapporte ce samedi 16 la Voix du Nord.

Les faits se sont déroulés précisément du 1er mars au 25 avril 2017. L'accusé reçoit de la part de sa cousine handicapée mentale des cœurs envoyés via une application de messagerie. Un geste qui peut surprendre de la part d'une adulte, mais que la victime déficiente pratique en réalité couramment avec ses contacts.

Le trentenaire répond avec ses photos salaces et des propos déplacés. Ce sera la mère de la victime, la tante du prévenu, qui préviendra les forces de l'ordre des actes pervers de son neveu.

A la barre, c'est surtout le profil du suspect qui a interpellé, plus que ses actes stupides (mais répétés). Ce n'est pas la première fois que l'homme à maille à partir avec la justice, ayant déjà été poursuivi en 2011 pour des attouchements sur le sexe et la poitrine… de cette même cousine. La malheureuse n'avait que 16 ans à l'époque.

Lire aussi: Le papy pervers viole ses 2 petites-filles, 14 ans ferme

L'homme avait déjà été impliqué une première fois, alors qu'il était mineur, pour une affaire d'agression sexuelle en réunion à la fin des années 1990. A la barre, sa défense lorsqu'il sera interrogé sur ce fait pour cerner son profil, sera pour le moins hasardeuse: "Y'avait pas que moi. Y'avait mon frère aussi".

Le trentenaire a finalement écopé de six mois de prison avec sursis. S'il ne partira pas en prison, le juge a cependant rajouté une deuxième sanction à cette condamnation: l'inscription de l'individu au fichier des délinquants sexuels.

Voir aussi:

Nudité et masturbation: des jeunes filles enregistrées à leur insu par un pervers sur Skype

Limoges: le magicien pédophile imposait des gages pervers aux enfants

Auteur(s): La rédaction de France-Soir


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Le trentenaire est un récidiviste des agressions sexuelles.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-