Nordahl Lelandais nie avoir violé Maëlys malgré ses penchants pédophiles

Nordahl Lelandais nie avoir violé Maëlys malgré ses penchants pédophiles

Publié le 27/08/2019 à 11:16 - Mise à jour à 11:39
©Capture d'écran
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Nordahl Lelandais, qui a déjà admis aux enquêteurs ses penchants pédophiles et est mis en examen pour deux agressions sexuelles sur mineures. Il réfute cependant les propos tenus par son ex-codétenu, selon qui il aurait reconnu le viol de Maëlys de Araujo.

Nordahl Lelandais a-t-il violé la petite Maëlys de Araujo avant de la tuer? Celui qui a reconnu son implication dans la mort, accidentelle selon lui, de la fillette continue de nier toute agression ou tentative d'agression sexuelle à son encontre précise Le Parisien. Cela alors que l'instruction a au cours des mois relevé plusieurs éléments indiquant des tendances pédophiles, reconnues par le suspect.

Il y a bien sûr les deux accusations d'agressions sexuelles sur mineures portées par ses petites cousines, pour lesquelles Nordahl Lelandais est actuellement mis en examen. L'une d'entre elle a été filmée. Mais il s'agit là d'affaires distinctes du meurtre de Maëlys. De plus, son ancien codétenu a affirmé que l'homme lui aurait confié avoir violé l'enfant.

Voir: Mort de Maëlys - Nordahl Lelandais aurait avoué avoir violé la fillette

Les enquêteurs avaient également découvert que le suspect consultait des sites pédopornographiques pendant une à deux heures par jour, utilisant des mots clés désignant de très jeunes filles. De telles recherches auraient été faite peu de temps avant et après la mort de Maëlys.

Toutefois, Nordahl Lelandais réfute l'image de prédateur pédophile. Il assure n'avoir regardé que des vidéos impliquant des jeunes filles majeures et que ses agressions sur mineures -dont l'une avait 4 ans au moment des faits- étaient liées à une consommation importante d'alcool et de drogue.

Une version qui pourrait suffire pour éviter d'être accusé de viol dans son procès concernant Maëlys, attendu pour le printemps 2020. En effet, l'examen du corps, découvert six mois après le décès, n'avait pas permis d'établir si la fillette avait été violée. Le seul élément dévoilé attestant de cela est donc pour l'instant le témoignage de son ex-codétenu.

En plus de la recherche de la vérité, la différence pour Nordahl Lelandais est que le meurtre d'un mineur de 15 ans accompagné ou précédé d'un viol peut en principe valoir la perpétuité "incompressible" à son auteur, peine cependant prononcée très rarement. De plus, pour le meurtre de Maëlys et l'assassinat d'Arthur Noyer, l'homme risque déjà la perpétuité avec jusqu'à 22 ans de période de sûreté.

Lire aussi:

Maëlys: Nordahl Lelandais reconnaît ses penchants pédophiles

Nordahl Lelandais: le dossier des vidéos porno de ses ex diffusées sur Internet classé sans suite

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Nordahl Lelandais nie avoir dit à son codétenu qu'il aurait violé Maëlys avant de la tuer.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-