Orne: une patiente prend feu durant une césarienne, le bébé en bonne santé

Auteur(s)
La rédaction de FranceSoir.fr
Publié le 10 octobre 2017 - 22:48
Image
Chirurgie médecine bloc opératoire
Crédits
©Jean-Sébastien Evrard/AFP
Le procureur de la République a été saisi et une enquête interner ouverte par l'hôpital.
©Jean-Sébastien Evrard/AFP
Une patiente opérée vendredi en urgence à l'hôpital de Flers (Orne) pour une césarienne a été gravement brûlée, a-t-on appris ce mardi. Ses jours ne sont pas en danger et son bébé est sain et sauf. L'incident pourrait venir de l'utilisation d'un bistouri électrique.

Une femme a subi une césarienne à l'hôpital de Flers dans l'Orne et a été grièvement brûlée vendredi 6 dans des circonstances qui restent à éclaircir. Ses jours ne sont pas en danger et son bébé est en bonne santé. Une enquête a été ouverte pour découvrir comment un tel incident a pu avoir lieu.

Les faits révélé par Ouest-France ce mardi 10 ont eu lieu au centre hospitalier Jacques Monod "au décours d'une césarienne réalisée en urgence", c'est-à-dire vers la fin de l'opération, a fait savoir l'hôpital dans un communiqué qui évoque "un événement indésirable grave".

Le procureur de la République Hugues de Phily a été saisi. Le magistrat s'est montré plus explicite sur les faits et a raconté au quotidien que la patiente "aurait pris feu". Elle a été brûlée au troisième degré sur 15% du corps et a dû être héliportée vers le service des grands brûlés du Centre hospitalier universitaire de Nantes.

Si l'enquête interne qui a été diligentée n'a pas encore livré ses conclusions, il semblerait que ce soit l'utilisation d'un bistouri électrique qui ait provoqué l'incident. Cet appareil permet grâce au courant électrique qui circule dans sa pointe de sectionner des tissus tout en évitant les saignements.

De tels cas d'incendie dans des blocs opératoires, rares, ont déjà été rapportés, notamment dus à l'embrasement de gaz intestinaux. Mais il était trop tôt ce mardi pour avancer cette piste.

"L’équipe hospitalière, profondément touchée par cet événement, est de tout cœur avec la famille", a fait également savoir la direction de l'hôpital de Flers qui a mis en place une cellule psychologique.

À LIRE AUSSI

Image
Chirurgie Médecine Opération Illustration
Opération: on lui enlève le mauvais testicule, il obtient près d'un million d'euros en réparation
Aux Etats-Unis, lors d'une opération chirurgicale, un urologue a sectionné le testicule gauche d'un homme de 54 ans alors qu'il souffrait de douleurs chroniques dans l...
19 juin 2017 - 12:11
Société
Image
Les urgences.
Trafic de drogue: au CHU de Nantes, les dealers vendent directement aux patients
La CFDT du CHU de Nantes a dénoncé mercredi les trafics de drogue qui ont régulièrement lieu au sein de l'hôpital. Le syndicat demande notamment une présence policière...
29 septembre 2017 - 09:25
Société