Pour sauver une femme agressée sexuellement, deux marginaux lâchent leurs chiens

Pour sauver une femme agressée sexuellement, deux marginaux lâchent leurs chiens

Publié le 26/07/2019 à 11:33 - Mise à jour à 11:57
© Bertrand GUAY / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Deux hommes considérés comme marginaux ont lâché leurs chiens afin de faire fuir un homme qui était en train d'agresser sexuellement une jeune femme de 25 ans à Toulouse dans la nuit de mercredi 24 à jeudi 25. L'agresseur a été interpellé.

 

Dans un premier temps, les policiers ont pensé que les marginaux et leurs chiens s'en prenaient à un passant. Il n'en était rien, ils ont même fait preuve d'un profond sens civique et de courage. En effet, les deux hommes ont secouru une femme qui se faisait agresser sexuellement par un homme ivre dans la nuit de mercredi à jeudi à Toulouse en Haute-Garonne.

Comme le rapporte Actu Toulouse, qui relaye l'information, "aux alentours de 4h10, suite à une alerte du PC de sécurité en charge de la vidéo-surveillance, qui a repéré «deux marginaux et leurs chiens» en train de courir après un individu". Une patrouille de la police municipale est envoyée sur place.

Lire aussi – Val-de-Marne: une mineure violée et martyrisée dans un Airbnb

Les fonctionnaires arrêtent les deux hommes qui leur expliquent avoir en fait porté secours à une jeune femme de 25 ans victime d'une agression sexuelle en pleine rue de la part d'une homme ivre. Les deux samaritains ont d'abord tenté de s'interposer mais l'homme les a menacé avec un tesson de bouteille. C'est à ce moment que les deux hommes ont lâché leurs chiens pour se défendre. Face aux animaux, l'homme ivre a préféré prendre la fuite sa demander son reste.

L’agresseur présumé, âgé de 22 ans, a été interpellé un peu plus tard, en plein centre-ville, rue du Taur, grâce au signalement précis des deux hommes. Il a ensuite été placé en garde à vue et interrogé dans le cadre d’une enquête confiée à la Sûreté départementale. 

Très choquée par les évènements, la jeune femme envisage de porter plainte.

Voir:

Une femme en fauteuil roulant violée dans un centre de rééducation par un patient

Une femme agressée et violée à Lille: les suspects ont 17 et 11 ans

Viol en réunion par des rugbymen: bientôt la tenue d'un procès?

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Les deux hommes ont lâché leurs chiens afin de faire fuir un homme qui était en train d'agresser sexuellement une jeune femme de 25 ans.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-