Pringy: un policier tire sur des cambrioleurs qui lui fonçaient dessus en voiture, un blessé

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Pringy: un policier tire sur des cambrioleurs qui lui fonçaient dessus en voiture, un blessé

Publié le 13/12/2017 à 15:48 - Mise à jour à 15:54
©Lewis Joly/Sipa
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Un cambrioleur a été blessé par balle par un policier dans la nuit de mardi à mercredi à Pringy en Seine-et-Marne. Le fonctionnaire a dû faire usage de son arme car les malfaiteurs lui ont foncé dessus en voiture.

Le fonctionnaire de police a dû faire usage de son arme face au danger. La cambriolage d'un bureau de tabac a mal tourné à Pringy en Seine-et-Marne dans la nuit de mardi 12 à ce mercredi 13. Les suspects ont tenté de foncer sur les policiers avec leur voiture. Un membre des forces de l'ordre a ouvert le feu, blessant un des individus à la cuisse.

Les faits se sont déroulés vers 2h du matin selon Le Parisien. Les trois cambrioleurs se sont servis d'une voiture-bélier pour défoncer la devanture du magasin et faire main basse sur des cartouches de cigarettes. Selon le gérant de la boutique, le préjudice serait compris entrez 30.000 et 40.000 euros.

Voir aussi: Les armes à feu de plus en plus utilisées par les policiers, l'IGPN s'inquiète des tirs accidentels

Une fois leur forfait accompli les délinquants ont tenté de prendre la fuite dans un second véhicule quand ils ont été surpris par les forces de l'ordre. Ces dernières étaient sur le point de les interpeller quand les suspects ont lancé volontairement leur voiture sur les policiers. L'un d'eux a eu le temps de sortir son arme et d'ouvrir le feu. Les malfaiteurs ont alors perdu le contrôle de la voiture-bélier. Deux d'entres eux ont pu prendre la fuite à pied mais le troisième, âgé de 17 ans, n'a pas pu les suivre en raison d'une blessure à la cuisse. Il a été appréhendé. "Défavorablement connu des forces de l’ordre, cet adolescent habite Lieusaint", précise le journal.

Pris en charge par les secours et conduit à l'hôpital Henri-Mondor de Créteil, ses jours ne sont pas en danger.

Les investigations sont menées par la police judiciaire concernant le cambriolage à la voiture-bélier. Parallèlement, une autre enquête a été ouverte par l’IGPN (Inspection générale de la police nationale), la police des polices. Cette dernière est automatiquement saisie à chaque fois qu'un membre des forces de l'ordre fait usage de son arme.

Les deux autres suspects sont activement recherchés. 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Un cambrioleur de 17 ans a été blessé à la cuisse par l'un des tirs du policier.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-