Radicalisation: les signalements à "stop-djihadisme" en nette hausse

Radicalisation: les signalements à "stop-djihadisme" en nette hausse

Publié le 27/04/2016 à 17:32 - Mise à jour à 18:00
©Joël Saget / AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): Tristan Sicilia
-A +A

Les signalements de conduites religieuses radicales sont en nette augmentation, révèle Europe-1 ce mercredi 27. D'après les chiffres du numéro vert "Stop Djihadisme", 2.700 d'entre eux sont aujourd'hui considérés comme sérieux.

Refus soudain de "faire la bise" aux femmes, discours religieux doctrinaires… Les signalements de personnes en voie de radicalisation seraient en explosion. C'est ce que révèle Europe-1 ce mercredi. Ce sont les chiffres de "Stop Djihadisme",  un numéro vert mise en place sous l'impulsion  de Bernard Cazeneuve le 29 avril 2014. Cette plate-forme téléphonique doit permettre le dépistage et l'endiguement des conduites à risque.

D'après les statistiques, "61% des personnes signalées sont de sexe masculin", indique le ministère de l'Intérieur qui précise aussi que les 39% restant seraient des femmes "en majorité âgées de 18 à 25 ans". Dans cette recrudescence d'appels, 10% concernerait des départs en Syrie. Depuis son lancement, le numéro vert a enregistré 4.576 signalements, dont 1.864 entre 2014 et 2015 et 2.072 entre 2015 et 2016.

Mais seuls 2.700 sont  jugés "sérieux" aujourd'hui par les autorités,. Les appels se sont démultipliés, jusqu'à atteindre une hausse 40% depuis avril 2015. Les alertes ont atteint leur paroxysme en novembre 2015, mois des attentats de Paris, avec 407 signalements.  

Chaque jour, huit cas serait recensés. Par ailleurs, 48% des personnes signalées seraient des convertis, et un signalement sur cinq concernerait un mineur. Familles, amis, et collègues de travail figurent par ailleurs  parmi les plus soucieux.  Près de 50% des appels proviendraient de proches des personnes concernées par des comportements religieux radicaux.

 

Auteur(s): Tristan Sicilia

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Les signalements de conduites religieuses radicales sont en nette augmentation.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-