Une nounou violée devant des enfants sous la menace d'une machette

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Une nounou violée devant des enfants sous la menace d'une machette

Publié le 08/02/2018 à 17:49 - Mise à jour à 18:04
©Philippe Huguen/AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Alors qu'elle gardait deux enfants, une nounou de 35 ans a été victime d'un viol mercredi à Rennes (Ille-et-Vilaine). Un témoin de l'agression a immédiatement alerté la police et l'agresseur présumé, armé d'une machette, a pu être appréhendé par les forces de l'ordre.

Suspecté d’avoir violé une femme de 35 ans dans une maison à Rennes (Ille-et-Vilaine), un jeune homme d'une vingtaine d'années a été interpellé mercredi 7 par les forces de l'ordre, selon une information rapportée par Ouest-France. Les faits ont eu lieu en plein après-midi alors que la nounou gardait deux enfants. Tout allait pour le mieux jusqu'au moment où un individu a fait irruption dans le domicile où elle se trouvait, armé d'une machette.

Il l’aurait alors menacée et agressée sexuellement devant les deux petits. L'un d'eux aurait d'ailleurs tenté de s'interposer et reçu une gifle de l'agresseur. Alerté par les cris de la victime, un ouvrier, qui travaillait sur un chantier à proximité, a rapidement compris l'urgence de la situation et a immédiatement alerté les forces de l'ordre.

Interpellé avec difficulté, il a été placé en garde à vue pour "viol sous la menace d’une arme", "violences sur mineur sous la menace d’une arme" ainsi que pour "outrage et rébellion". Selon le procureur de Rennes Nicolas Jacquet, le suspect "est arrivé, selon ses propres déclarations, en métropole il y a quelques mois", a-t-il indiqué précisant qu'il était originaire de Mayotte. Et d'ajouter: "Il a vécu chez un cousin en région parisienne, avant de rejoindre Rennes, il y a un à deux mois. Il était SDF. Il a d’ailleurs été interpellé avec ses affaires".

Lire aussi - Sarthe: la nounou gardait les enfants, son mari pratiquait sur eux des attouchements sexuels

L'agresseur présumé serait déjà connu des services de polices: "Il a été condamné pour vols par le tribunal pour enfants et le tribunal correctionnel à Mayotte". L'enquête a été confiée à la sûreté départementale. 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Suspecté d’avoir violé une femme de 35 ans dans une maison à Rennes, un jeune homme d'une vingtaine d'années a été interpellé mercredi à Rennes.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-