Seine-et-Marne: il tabasse sa femme au parloir d'une prison

Seine-et-Marne: il tabasse sa femme au parloir d'une prison

Publié le 19/05/2019 à 15:35
© FRED TANNEAU / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Un détenu a été surpris par les surveillants de la prison de Réau, en Seine-et-Marne, alors qu'il sautait à pieds joints sur la tête de sa compagne au parloir samedi 18. La jeune femme a été transférée en urgence à l'hôpital, ses jours sont en danger.

C'est une scène d'horreur à laquelle les surveillants de la prison de Réau, en Seine-et-Marne samedi. Alors qu'un couple était au parloir, les agents pénitentiaires ont été alertés par du bruit et sont donc intervenus: le prisonnier tabassait sa femme.

A leur arrivée, les surveillants ont surpris le suspect en train de sauter à pieds joints sur la tête de sa compagne.

"Le détenu a roué de coups sa compagne au niveau de la tête", a fait savoir une source proche du dossier. "Jamais un tel déchaînement de violences ne s'est produit dans nos murs", a rajouté le syndicat FO dans un communiqué.

A voir aussi: Pris pour un pédophile, un octogénaire meurt tabassé par une bande

La jeune femme âgée de 27 ans a été évacuée par hélicoptère dans un état très préoccupant. Samedi soir, son pronostic vital était engagé.

Le détenu était quant à lui incarcéré depuis un an pour des faits de vol avec violence notamment. D'après Le Parisien, la jeune femme était venue lui annonçait qu'elle le quittait. "Elle m'a trompé", aurait expliqué le détenu pour expliquer son acte.

A lire aussi:

Il spoile "Avengers Endgame" dans le cinéma et se fait tabasser par des fans

Paris – Ivres, des militaires tabassent des boulistes

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Un détenu a été surpris en train de tabasser sa compagne au parloir d'une prison.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-