Suicidaire, elle se tranche les seins pour retirer ses implants mammaires

Auteur(s)
La rédaction de France-Soir
Publié le 23 janvier 2019 - 17:22
Image
Une prothèse mammaire
Crédits
©Benoît Tessier/Reuters
Melissa George, une Australienne de 28 ans, s'est tranché les seins elle-même pour retirer ses implants mammaires (illustration).
©Benoît Tessier/Reuters

Melissa George, une jeune femme Australienne de 28 ans, s'est fait retirer ses implants mammaires en décembre dernier, après s'être tranché les seins pour tenter de les enlever elle-même. Après son intervention de chirurgie esthétique, sa santé mentale avait commencé à décliner. Depuis, elle se bat pour alerter sur les risques liés à cette opération.

Melissa George, mannequin fitness et coach sportive australienne, a beaucoup souffert mentalement et physiquement en 2018. La jeune femme de 28 ans s'est fait poser des implants mammaires et rapidement sa santé mentale a commencé à défaillir.

Elle a sombré dans la dépression et a eu des pensées suicidaires. Elle est allée jusqu'à se trancher les seins pour se retirer elle-même les implants mammaires et a finalement été opérée par un vrai chirurgien en décembre dernier pour les enlever.

Son histoire fait le buzz sur Instagram en ce début d'année car elle se bat pour alerter sur les risques de la chirurgie esthétique et notamment, pour les femmes qui veulent augmenter la taille de leur poitrine, sur la maladie dite "des implants mammaires" qui peut entraîner de graves troubles de la santé.

Lire aussi: le chirurgien se trompe de jambe en pleine opération

Les symptômes de cette pathologie sont nombreux, comme le souligne The Sun qui relate aussi le témoignage de Melissa George.

Les victimes souffrent, entre autres, de fatigue chronique, d'insomnie, de douleurs articulaires, de palpitations cardiaques, de troubles de la mémoire ou encore de perte de libido.

Dans son combat, la jeune femme a un objectif: que les médecins prennent en compte cette maladie et puissent poser le diagnostic le plus vite possible afin d'aider au mieux les patientes.

Car elle a dépensé beaucoup d'argent pour consulter des dizaines de spécialistes, et a dû se résoudre à croire des témoignages sur des forums pour finalement décider de se faire retirer ses implants mammaires. Après cette opération, elle s'est sentie tout de suite mieux et, environ un mois après, se porte désormais très bien.

Et aussi:

Après un test ADN erroné, elle se fait retirer les seins, les ovaires et l'utérus

Des seins au nez, les Chinoises rêvent de scalpel

Un homme entre la vie et la mort: sa femme lui a brûlé les parties génitales pour se venger