Un carton pour la chaine YouTube d’une professeure de français

Un carton pour la chaine YouTube d’une professeure de français

Publié le 12/04/2021 à 17:36
Pixabay
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): FranceSoir
-A +A

Une grammaire accessible à tous sur une chaine YouTube. Katia Nugnes, professeure de français dans un collège de Haute-Saône, fait un carton avec sa chaine YouTube « Bien écrire », suivie par plus de 65 000 abonnés et ses 650 vidéos. Un carton, que dis-je un succès, que dis-je une victoire de la grammaire ! « S'améliorer en français et mieux comprendre l'orthographe, la grammaire, la conjugaison, la syntaxe et le style », tel est l’objectif de la chaine YouTube.

Au commencement, Katia Nugnes enregistrait ses cours de français en vidéo, disponible uniquement sur un site privé à destination de ses élèves : comme des cours particuliers afin que les élèves ayant plus de mal à assimiler le cours, puissent le regarder plusieurs fois. Elle raconte à FranceInfo qu’en 2015, elle s’est rendu compte « que certains élèves avaient des difficultés et avaient besoin de plusieurs répétitions du même cours pour comprendre ». Face au succès de cette méthode sur ses élèves, Katie Nugnes a décidé de proposer ce service au plus grand nombre et poste ses vidéos sur la chaine YouTube créée à cette occasion « Bien écrire ». Elle s’est confiée à France 3 : « pour commencer, j’ai créé des vidéos pour les élèves en difficulté, pour qu’ils puissent réécouter mes cours. Ensuite, je me suis dit que je pourrais faire une chaîne YouTube. »

Lancée en 2015, la chaine rencontre un vif succès, depuis mars 2020, premier mois de l’école à la maison dans un contexte sanitaire inédit ! Certaines vidéos ont été vues plus de 250 000 fois. Les parents et les élèves sont convaincus par cet enseignement virtuel : pas de comique, ni de pitrerie, juste une leçon de français méthodique et claire. De mois en mois, Katie Nugnes investit dans du matériel informatique et améliore la qualité de ses vidéos, pour pouvoir parler au plus grand nombre.

Une belle manière d'aimer la langue française : "je t'aimais, je t'aime et je t'aimerai", comme le dit si bien Francis Cabrel. 

Auteur(s): FranceSoir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Newsletter


Fil d'actualités Culture




Commentaires

-