Une femme agressée et violée à Lille: les suspects ont 17 et 11 ans

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Une femme agressée et violée à Lille: les suspects ont 17 et 11 ans

Publié le 25/07/2019 à 17:47 - Mise à jour à 18:11
©Hadj/Sipa
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

En janvier, une femme avait subi un viol en marchant dans la rue à Lille, le soir. Six mois plus tard la police a arrêté grâce à des traces ADN deux suspects, âgés de 17 ans et de 11 ans.

Six mois après les faits, l’enquête a rapidement évolué. Deux adolescents ont été arrêtés puis mis en examen pour un viol perpétré sur femme à Lille début d’année. Les deux suspects sont âgés de 17 et… 11 ans.

L’affaire éclate à Lille le 7 janvier vers 22h. La victime marchait sur un chemin bordant l’Esplanade le long de la Deûle lorsque deux hommes surgissent vers elle et l’emmènent dans un recoin sombre. Le premier, le plus âgé des deux, va violer la malheureuse pendant que le plus jeune, lui, fouille le sac pour dérober notamment le téléphone mobile comme le rapporte La Voix du Nord.

Après avoir imposé la relation sexuelle, le plus âgé va également délester la victime de ses bijoux. Les deux agresseurs disparaissent.

C’est la victime elle-même qui va immédiatement prévenir la police. Mais les indices sont faibles. Des traces ADN sont prélevées mais il faudra de long mois pour que ce recueil génétique finisse par livrer un nom. Pour cela les enquêteurs ont repéré les personnes qui fréquentaient l’Esplanade au moment des faits et ont procédé à une série de prélèvements sur des suspects potentiels.

Lire aussi - Violée à 15 ans par une douzaine d'hommes lors d'une croisière, elle attaque la compagnie

Le 22 juillet, un garçon de 17 ans est arrêté. Son ADN correspond à celui laissé par le violeur. En garde à vue, il reconnaît les faits et donne le nom de son complice, âgé de 11 ans. Ce dernier est arrêté le 24 juillet.

Les deux jeunes ont été mis en examen pour viol et vol avec violence. Le plus âgé a été placé en détention provisoire. Le second, qui peut être poursuivi mais n’a pas l’âge légal pour être incarcéré (fixé à 13 ans), a été remis en liberté surveillée.

Voir aussi:

Val-de-Marne: une mineure violée et martyrisée dans un Airbnb

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Deux jeunes garçons ont été arrêtés, le plus âgé a été placé en détention (illustration).

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-