Cancer et téléphone portable: le débat relancé par une vaste étude américaine

Cancer et téléphone portable: le débat relancé par une vaste étude américaine

Publié le 29/05/2016 à 17:29 - Mise à jour à 17:32
©Pixabay
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Selon une nouvelle étude américaine, l'effet des ondes des téléphones portables sur la santé serait néfaste. D'après ses conclusions, des rats mâles exposés aux radiations de téléphones cellulaires ont développé des tumeurs cérébrales et cardiaques.

Les accros au téléphone portable risque de décrocher vite fait. Alors que l'effet des ondes sur la santé a fait l'objet ces dernières années de nombreuses recherches aux conclusions contradictoires, une nouvelle étude, dont une petite partie a été publiée jeudi 26, vient de relancer le débat. Menée par le Programme national toxicologique américain (NPT), elle met en lumière un lien entre téléphonie mobile et cancer chez les raz. Conduite sur deux ans et demi, elle a coûté plus de 20 millions de dollars."C’est la plus vaste étude de ce type conduite à ce jour sur le sujet", a confirmé le toxicologue Christopher Portier, ancien directeur adjoint du NTP.

Pour parvenir à cette conclusion des plus alarmantes, les chercheurs ont testé plusieurs groupes de rats (90 chacun) afin de voir leurs réactions face à des expositions aux ondes d'intensités différentes. Ces animaux de laboratoire ont ainsi été exposés à des niveaux de rayonnement différents allant de 1,5 Watt par kilogramme (W/kg) à 6 W/kg en passant par 3 W/kg. Pour rappel, ces niveaux d'exposition sont supérieurs à ceux auxquels les humains sont confrontés (<1 W/kg). Pour que les résultats soient les plus précis possibles, les rats ont été exposés à des ondes tout au long de leur vie, 18 heures par jour, à des intervalles réguliers: 10 minutes d’exposition, 10 minutes sans exposition.

Sans grande surprise, les scientifiques ont constaté que les rats exposés développaient plus de tumeurs que ceux du groupe témoin. Toutefois, seuls les mâles sont touchés. Les femelles exposées dans des conditions identiques n'ont pas contracté ces maladies à leur plus grand étonnement. Pour le moment, ce phénomène reste inexpliqué.

Selon eux, l’utilisation des téléphones portables aurait donc bien une incidence sur l’apparition de deux types de tumeurs, le gliome du cerveau et le schwannome du cœur. Bien qu'elle soit faible, les conséquences peuvent tout de même être importantes: "même une petite augmentation peut avoir de grandes implications en termes de santé publique", précise le rapport.

Ces résultats sont toutefois à prendre avec des pincettes. L'étude complète, qui fera des centaines de pages, sera publiée fin 2017. Mais d'ici là, Christopher Portier espère qu'ils devraient être suffisants pour que "les pouvoirs publics investissent plus, sans attendre, dans la recherche scientifique sur les impacts sanitaires de ces technologies". 

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Une étude américaine a établi un lien entre les smartphones et certains cancers.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-