Doubler les taxes sur l’alcool pourrait sauver 5 000 vies par an en Europe

Doubler les taxes sur l’alcool pourrait sauver 5 000 vies par an en Europe

Publié le 21/09/2021 à 08:47
© PHILIPPE HUGUEN / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): FranceSoir
-A +A

Faut-il, comme pour le tabac, frapper fort et augmenter drastiquement les taxes sur l’alcool ? C’est en tout cas l’avis de l’OMS, qui estime que près de 5 000 décès et plus de 10 000 cas de cancers pourraient être évités en Europe si une mesure fiscale autorisait le doublement des taxes sur les boissons alcoolisées.

Doubler les taxes sur l’alcool pourrait sauver 4 850 vies et éviter plus de 10 000 cas de cancers, juste en Europe, selon l’Organisation Mondiale de la Santé.

L’alcool favorise directement le développement de sept cancers : bouche, pharynx, œsophage, colorectal, foie, larynx et sein. Raison pour laquelle il pourrait être pertinent de jouer sur les taxes pour freiner la consommation.

Lire aussi : Cancer : un cas sur vingt-cinq serait dû à la consommation d'alcool

L’impact est loin d’être négligeable, puisque l’on éviterait 6 % des nouveaux cas de cancers et des décès liés à la consommation d’alcool sur notre continent. 

La Russie, le Royaume-Uni et l’Allemagne particulièrement visés

Pourquoi cette préconisation est-elle avant tout valable pour l’Europe selon l’OMS ? Parce que les taxes sur l’alcool y sont relativement faibles. C’est en Russie, au Royaume-Uni et en Allemagne que cette mesure fiscale aurait l’impact le plus fort. Selon les modélisations, dans ces pays, elle éviterait, respectivement, 725, 680 et 525 morts.

Dans le détail, sur les 4,8 millions nouveaux cas de cancer recensées chaque années en Europe, 1,4 est lié à la consommation d’alcool et 625 000 décès sont recensés. Selon l’OMS, 180 000 cas et 85 000 morts sont directement causés par l’alcool.

Lire aussi : Alcool : pas de niveau sans danger pour la santé, même en terrasse
 

Auteur(s): FranceSoir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




En France, les taxes sur l'alcool varient en fonction du type de boisson

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-