Mails de Fauci : l'AFP savait-elle pour l'origine du virus ?

Mails de Fauci : l'AFP savait-elle pour l'origine du virus ?

Publié le 04/06/2021 à 09:00 - Mise à jour à 09:48
Pixabay
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): FranceSoir
-A +A

Dans les emails des FauciLeaks récemment dévoilés, une découverte de taille page 3123 : on y apprend que l’AFP était au courant de la fabrication du virus depuis le 31 janvier 2020. A-t-elle enterré l'affaire ?

Voir aussi : L'indépendance sanitaire des Français entre les mails du Pr Delfraissy et Anthony Fauci

Depuis le 31 janvier 2020

L’AFP, par le biais du journaliste Issam Ahmed, écrivait au Dr Barney Graham du NIH (National Health Institute) au sujet d’une demande assez urgente un vendredi soir. Le journaliste demandait un avis sur une étude scientifique qui venait juste d’être publiée sur le serveur Biorxiv.org. L'article affirmait que le nouveau coronavirus comprenait quatre insertions similaires au VIH-1, et que ce n’est pas une coïncidence.

Le journaliste demandait des informations sur cet article écrit par des chercheurs indiens, qui sera plus tard rétracté sous la pression, nous a déclaré le mathématicien Jean-Claude Perez.

Sur le site du NIAID (Institut national des allergies et des maladies infectieuses), on peut lire que Dr Barney Graham est le directeur adjoint du centre de recherche sur les vaccins, chef du laboratoire de pathogenèse virale et noyau de science translationnelle. Ses principaux domaines de recherche sont le développement de vaccins et d'anticorps monoclonaux pour COVID-19, RSV, grippe, EV-D68, Nipah, Zika, VIH, Ebola et d'autres agents pathogènes émergents viraux, la conception de vaccin basée sur la structure et base structurelle pour la neutralisation du virus à médiation par les anticorps et l’approche pathogène prototype pour la préparation et la riposte à une pandémie. Le Dr Graham est donc un expert et ne pouvait pas ne pas savoir puisque cette étude était publiée.

Quel rôle pour l'AFP ?

Ce qui semble étonnant, c’est que l’AFP n'ait pas fait écho de cette étude. Cette même AFP a attaqué le Pr Luc Montagnier et le mathématicien Jean-Claude Perez lors de leurs déclarations de mai 2020, puis lors d’un "AFP factuel" de Julie Charpentrat en août 2020. 

Contactés par la rédaction de FranceSoir, M. Ahmed et Mme Charpentrat n’ont pas répondu à l'heure où nous publions cet article.

Le rôle d’une agence de presse est de vérifier, de valider et d’informer en respect de la charte de Munich. L'AFP aurait-elle manqué à son devoir en jouant ainsi un rôle de désinformation important dans l’identification de l’origine du virus alors que l’information était disponible ? L'information s'est-elle perdue en route ou a-t-elle été enterrée ?
 


Traduction de l’email

From: lssam AHMED
Sent: Friday, January 31, 2020 5:27 PM
To: Graham, Barney (NIH/YRC)
Objet : Demande de commentaires sur un article indien concernant le nouveau coronavirus

Cher Dr Graham,

Je suis journaliste scientifique à l’agence de presse Agence France-Presse et j’écris avec une demande - excusez-moi d’avoir tendu la main un vendredi soir ! Un contact m’a dit que vous pourriez être prêt à donner un avis sur ce document qui vient d’être mis en ligne : https:www.biorxiv.org/content/10.1101/2020.01.30.927871v1.full.pdf  

L’étude suggère que le nouveau coronavirus a quatre inserts similaires au VIH-1 et ce n’est pas une coïncidence.

Merci beaucoup, si vous le pouvez.

lssam AHMED Health, Science and Environment

 

Voir aussi :

Entre une policière espagnole et l'AFP, qui désinforme le plus ?

Le "Hold up" de l'AFP : "debunk" de leur "debunk"

Auteur(s): FranceSoir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




L'AFP a-t-elle failli à sa mission ?

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-