Santé: un gel contraceptif injecté pourrait remplacer la vasectomie

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Santé: un gel contraceptif injecté pourrait remplacer la vasectomie

Publié le 08/02/2017 à 12:43 - Mise à jour à 13:33
©Michaela Rhele/Reuters
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Des chercheurs américains ont testé un gel contraceptif appelé "Vasalgel" sur des singes. D'après les résultats de l'étude, publiée ce mardi, l'alternative s'est révélée efficace chez les animaux. Elle pourrait bientôt remplacer la vasectomie pour la contraception masculine.

Cette expérience sonne peut être la fin des préservatifs et de la vaséctomie. Des chercheurs de la California National Primate Research Center ont testé un gel contraceptif, appelé "Vasalgel", sur de lapins puis des singes macaques rhésus mâles. D'après les résultats de l'étude publiés mardi 7, l'expérience s'est révélée efficace chez les animaux pour prévenir la grossesse pendant les périodes d'accouplement. A terme, ce moyen de contraception potentiellement réversible pourrait remplacer la vasectomie. Chez les hommes, les méthodes de contraception n'ont pas évoluées depuis des décennies.

Vasalgel est un gel de polymère que l'on injecte dans les canaux déférents, c'est-à-dire les tubes qui permettent aux spermatozoïdes de sortir de chacun des testicules. Ainsi, les spermatozoïdes ne s'échappent pas et ne se mélangent pas au liquide éjaculé lors de l'acte sexuel. Lors de l'expérience, le Vasalgel a été introduit dans les canaux déférents (où transitent les spermatozoïdes) des singes mâles. Mélangés à leurs congénères femelles pendant deux ans, aucune conception n'a été constatée. Pourtant, selon l'un des chercheur, "le taux de gestation attendu chez les femelles hébergées avec les mâles aurait été normalement d’environ 80 %".

Seule complication, l'un des mâles a développé des symptômes de granulome spermatique (sorte de grumeaux durs). Toujours selon un chercheur, ce phénomène provient dans 60% des cas de vasectomie chez l'homme.

Chez les lapins, la méthode a été réversible. Selon TopSanté.com, des essais cliniques pourraient commencer chez les humains en 2018, à condition que la réversibilité de la méthode soit constatée chez les singes.

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Contrairement à la vasectomie, le "Vasalgel" pourraient être un contraceptif masculin réversible.

Newsletter





Commentaires

-