Des restes d'homo sapiens découverts en Israël changent l'histoire

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Des restes d'homo sapiens découverts en Israël changent l'histoire

Publié le 26/01/2018 à 12:51 - Mise à jour à 12:55
©Pouzet/Sipa
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Des fossiles identifiés comme appartenant à un homo sapiens ont été découverts en Israël et datés d'environ 180.000 ans. Une trouvaille qui change la donne quant à l'époque ou nos ancêtres auraient quitté l'Afrique, considérée comme le berceau de l'humanité.

L'Afrique est souvent présentée comme le berceau de l'humanité. La théorie dominante veut en effet que ce soit sur ce continent que l'homme moderne homo sapiens est apparu. Mais la question demeure sur le début de sa migration vers d'autres territoires.

Or un fossile découvert en Israël rebat les cartes. Il s'agit d'un morceau de mâchoires et de plusieurs dents mis au jour près de Misliya, sur le mont Carmel. Leur étude a permis d'établir que ces restes appartenaient bien à un homo sapiens.

Lire aussi: Archéologie - le crâne d'un nouvel ancêtre commun découvert au Kenya

Mais c'est surtout la datation de ce fossile qui change la donne. En effet, les analyses ont conclu qu'il remonte à quelque 180.000 ans alors que jusqu'ici les plus anciennes traces de l'homme moderne en dehors du continent africain remontaient à 120.000 ans. Ce petit bout d'un de nos ancêtres déplacerait donc de plusieurs dizaines de milliers d'années sa sortie d'Afrique.

Une ancienneté qui pourrait indiquer que les premiers sapiens ont pu côtoyer pendant un temps des espèces d'hominidés plus archaïques, avec peut-être des échanges culturels voire génétique.

Les autres éléments découverts dans la région dressent le portrait de chasseurs-cueilleurs vivant dans des grottes et sachant tirer profit de leur environnement. Il faut dire qu'au cours des 500.000 dernières années, le Sahara a connu des périodes "vertes". Le Moyen Orient apparaissait aussi comme un lieu accueillant, au contraire de l'Europe et de ses températures glaciales. homo Sapiens aurait donc attendu jusqu'à il y a 50.000 ans pour s'y installer.

Un gros travail scientifique reste cependant à mener pour espérer découvrir comment et quand nos ancêtres se sont répandus à travers le monde. Il est en effet possible que plusieurs tentatives de sorties de l'Afrique aient eu lieu à des époques très différentes mais qu'elle n'aient pas toutes réussi. Certains paléontologues sont partisans d'une origine multiple de l'homo sapiens, en Afrique et ailleurs.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




La découverte de restes d'homo sapiens vieux de 180.000 ans évoque une sortie d'Afrique plus ancienne.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-