Prime à la casse, les motos et scooters sont concernés

Prime à la casse, les motos et scooters sont concernés

Publié le 10/01/2020 à 09:12 - Mise à jour le 13/01/2020 à 19:54
© FRANCOIS GUILLOT / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): France-Soir
-A +A
Les motards peuvent bénéficier d’une prime à la conversion, ou moins pudiquement applelée prime à la casse,  pour l’achat d’un deux-roues, d’un trois-roues ou d’un quadricycle électrique 
 
Prime à la casse, puis prime à la conversion écologique, le dispositif gouvernemental d’aide à l’achat d’un véhicule propre remporte un succès incontestable. Il a bénéficié à 250 000 Français sur la seule année 2018 et ce chiffre devrait grimper en 2019. Ce que l’on sait moins c’est que la prime à la conversion s’adresse aussi à ceux qui souhaiteraient se débarrasser de leur vieille moto (ou scooter) pour investir dans un deux-roues (ou trois roues) non polluant.
 
 
Pour les véhicules électriques
 
La première condition pour bénéficier de la prime est l’achat d’un deux-roues, trois-roues motorisé ou quadricycle électrique entrant dans la classification Crit’Air 0. D’où l’intérêt d'avoir cette vignette même si vous n’êtes pas amené à circuler dans l’une des 25 agglomérations dites ZCR (Zones de circulation restreinte). Elle peut vous donner droit à des aides. 
 
De couleur verte, la vignette Crit’Air 0 moto concerne exclusivement les véhicules 100 % électriques et hydrogènes. On peut se les procurer, pour 3,62€, sur le site gouvernemental dédié (et pas ailleurs).  
 
Quel montant pour la prime ? 
 
Identique à celui instauré au 1er août 2019, le montant de la prime à la conversion 2020 dépend du revenu fiscal de référence (RFR) par part de votre foyer. S’il est inférieur ou égal à 13489€, on a droit à une prime pouvant aller jusqu’à 1100€. Au-delà, 100€ vous sont accordés. 
 
Quant à la bonne vieille moto, il faudra obligatoirement lui dire adieu (Snif!). C’est le principe même de la prime à la conversion: mettre au rebut son ancien véhicule (re-snif!), et exclusivement dans un centre agréé VHU (Véhicules hors d’usage). 
 

Auteur(s): France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Les motos et scooters font partie du dispositif

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-