Denis Agret : "avec 438 décès, on devrait faire une pause sur la vaccination"

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Denis Agret : "avec 438 décès, on devrait faire une pause sur la vaccination"

Publié le 16/04/2021 à 20:34
FS
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): FranceSoir
-A +A

Le Dr Denis Agret revient dans un debriefing pour faire un point sur la campagne de vaccination, avec les chiffres au 9 avril 2021.

Il évoque les effets secondaires (1 sur 2127 vaccinés) et les décès (1 sur 27 000) qui devraient entrainer une « pause dans la campagne de vaccination », selon lui.  Malgré la balance bénéfice-risque déclarée par les autorités comme étant en faveur de la vaccination, il met en avant le principe de précaution qui devrait prévaloir.

« avec 438 décès déclarés, il faut se poser les questions. » Surtout cette balance n'est pas la même pour chacun : « pour les moins de 65 ans, [...] le risque de se faire vacciner est mille fois plus grand que le bénéfice attendu de ce vaccin. »

Le médecin urgentiste mentionne aussi les chiffres de décès avec Pfizer qui représente 72% des vaccinés mais 88% des décès à ce jour. Son message a pour but d’informer les médecins et les citoyens. En citant l’exemple de son médecin généraliste qui lui dit : « à titre personnel, je pense que l’on devrait attendre pour cet acte médical qu’est la vaccination, cependant en tant que médecin conventionné, je reçois des directives et je me dois de les appliquer » - un réel problème.

Pour finir, son message est clair :

« le consentement libre et éclairé est important. »

 

Présentation complète avec les diapositives (PDF)

Auteur(s): FranceSoir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Debriefing avec Dr Agret – un point important sur la vaccination – avec 436 décès, on devrait faire une pause.

Newsletter





Commentaires

-

Je m'abonne à la Newsletter FranceSoir