Darmanin annonce "une réorganisation territoriale" des services de Bercy

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Darmanin annonce "une réorganisation territoriale" des services de Bercy

Publié le 11/07/2018 à 18:30 - Mise à jour à 18:40
© Eric FEFERBERG / AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): Par AFP - Paris

-A +A

Le ministre de l'Action et des Comptes publics Gérald Darmanin a annoncé mercredi "une réorganisation territoriale entière des services" de Bercy, axée sur un "mouvement de déconcentration" vers les territoires, sans dévoiler l'impact sur les réductions d'effectifs.

Cette nouvelle organisation territoriale, qui devra être "finalisée pour 2022", consistera en un "mouvement de déconcentration de proximité d'une partie des services de l'Île-de-France vers les régions, et des métropoles vers les territoires ruraux ou périurbains", a déclaré le ministre devant près de 600 cadres du ministère.

"Cette réorganisation est l'une des réponses essentielles à apporter à nos concitoyens" vis-à-vis de "la crise de confiance des populations vivant dans des territoires délaissés", a assuré M. Darmanin, qui souhaite la mettre en œuvre "dans les territoires les plus touchés par le manque de services publics".

Selon le ministre, "il serait illusoire de croire que [ces transformations] ne s'accompagneront pas d'une baisse de l'emploi public", mais aucun chiffre en termes de suppressions de postes n'a été donné: "d'abord les missions, ensuite les moyens et les effectifs", a-t-il promis.

Ces transformations permettront "des économies d'échelle importantes sur l'immobilier", les prix étant moins élevés hors des grandes métropoles, s'est-il félicité.

Souhaitant en discuter "avec tous les élus locaux" et "les représentants du personnel", M. Darmanin a souligné la nécessité de "parler de l'accompagnement social des agents, qui pourraient voir dans ces relocalisations une grande opportunité de changement de vie".

Par ailleurs, M. Darmanin a annoncé la "constitution d'une agence unique du recouvrement", alors qu'actuellement trois entités sont chargées de la collecte de l'impôt: l'Urssaf, la Direction générale des finances publiques (DGFIP) et les Douanes.

Il est "nécessaire de redonner à la DGFiP le recouvrement de l'essentiel de la fiscalité relevant de l'État, et que la Douane ne conserve que la fiscalité proprement douanière, c'est-à-dire relevant des missions de contrôle des flux et de marchandises", a-t-il déclaré.

La Douane collecte aujourd'hui quelque 76 milliards d'impôts, allant des taxes sur le tabac et l'alcool en passant par les produits énergétiques et pétroliers ou les véhicules. Cette mission occupe 3.000 agents sur un effectif total de 17.000 personnes.

Auteur(s): Par AFP - Paris


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Gérald Darmanin juge "illusoire" de croire que les transformations ne s'accompagneront pas d'une baisse de l'emploi public

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-