Trump appelle les pays de l'Opep à baisser les prix du pétrole

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Trump appelle les pays de l'Opep à baisser les prix du pétrole

Publié le 25/09/2018 à 17:01 - Mise à jour à 17:42
© TIMOTHY A. CLARY / AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): Par AFP - Nations unies
-A +A

Le président américain Donald Trump a appelé mardi les pays membres de l'Opep à cesser de faire monter les prix du pétrole et à payer plus pour leur propre défense.

"Nous défendons nombre de ces nations pour rien et elles en profitent pour nous imposer des prix du pétrole plus élevés", a-t-il lancé à la tribune de l'Assemblée générale annuelle de l'ONU, semblant viser plus directement ses alliés du Golfe.

"Ce n'est pas bien. Nous voulons qu'elles cessent de faire monter les prix (...) et qu'elles commencent à les faire baisser. Et elles doivent contribuer substantiellement à partir de maintenant à l'effort de défense", a-t-il ajouté, sans plus de précisions.

Poursuivant sa charge contre l'Opep, il a reproché à l'organisation de pays producteurs de pétrole "d'arnaquer le reste du monde". "Je n'aime pas cela. Personne ne devrait aimer cela", a-t-il martelé.

Donald Trump a aussi de nouveau mis en garde l'Allemagne contre une "dépendance totale" vis-à-vis de la Russie si elle "ne change pas immédiatement le cours" de son projet de gazoduc Nord Stream 2 avec la Russie.

"Le monde occidental doit préserver son indépendance face aux empiètements de puissances étrangères expansionnistes", a-t-il insisté.

Le président américain fustige régulièrement Nord Stream 2, qui vise à doubler les capacités de livraison de gaz russe en Europe en passant par la mer Baltique et en évitant l'Ukraine, avec qui la Russie entretient des relations conflictuelles.

Les Etats-Unis, grand producteur de gaz naturel, se sont de leur côté lancés dans une offensive commerciale à la recherche de nouveaux débouchés, notamment en Europe.

Auteur(s): Par AFP - Nations unies

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Le président américain Donald Trump lors de l'Assemblée générale annuelle de l'ONU, le 25 septembre 2018 à New York

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-