Acouphènes: plus du quart des Français touchés, selon un sondage

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Acouphènes: plus du quart des Français touchés, selon un sondage

Publié le 05/03/2018 à 17:15 - Mise à jour à 17:18
© BERTRAND LANGLOIS / AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): Par AFP - Paris

-A +A

Plus d'un quart des Français, soit 14 à 17 millions de personnes, souffrent d'acouphènes, dont 2 à 4 millions de manière permanente, selon un sondage réalisé avant la 21e journée nationale de l'audition jeudi.

Les acouphènes sont des sifflements ou des bourdonnements d'oreille qui peuvent être causés par des expositions répétées à des niveaux sonores élevés, comme la musique amplifiée, par certaines pathologies ou encore par le vieillissement.

Résistants à la plupart des traitements, ces sifflements peuvent, selon leur gravité, nuire plus ou moins durement à la qualité de vie.

Les jeunes sont particulièrement touchés, selon ce sondage réalisé pour l'association Journée nationale de l'audition (JNA), avec l'association France Acouphènes et la Fondation pour l'audition: 56% des 15-17 ans et 49% des 18-24 ans disent ressentir ou avoir déjà ressenti des acouphènes.

Cela conforte l'idée que les acouphènes sont davantage "liés à des traumatismes sonores qu'à des problèmes de santé liés à l'âge", souligne JNA. L'écoute prolongée de musique sur baladeur ou smartphone est particulièrement en cause.

"Seul un tiers des personnes ressentant des acouphènes en ont parlé à des professionnels de santé", déplore l'association, selon laquelle "près de 80% des moins de 35 ans n'ont jamais fait contrôler leur audition".

Un test auditif a été proposé aux sondés souffrant d'acouphènes, pour vérifier si ces derniers étaient associés à une perte d'audition. Il a montré que 23% des personnes souffrant d'acouphènes devraient faire vérifier leur niveau d'audition par un ORL.

Enfin, un autre trouble de l'audition, l'hyperacousie (hypersensibilité aux bruits), plus handicapant encore que les acouphènes, concerne 8% de la population.

L'association JNA appelle à faire de l'audition "un enjeu de santé publique" en mettant en place "une politique active de prévention identique à celle de la lutte contre l'obésité".

Des actions de prévention auront lieu jeudi pour la Journée nationale de l'audition (programme sur le site www.journee-audition.org).

Le sondage Ifop a été réalisé en ligne du 9 au 12 février auprès d'un échantillon de 1.003 personnes, représentatif de la population française âgée de 15 ans et plus.

Auteur(s): Par AFP - Paris


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Une rue de Marseille, le 14 février 2014

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-