Covid-19: vaccination possible en entreprise à partir de jeudi

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Covid-19: vaccination possible en entreprise à partir de jeudi

Publié le 22/02/2021 à 12:42 - Mise à jour à 13:22
© Alain JOCARD / AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): Par AFP - Paris

-A +A

Les médecins du travail pourront administrer le vaccin AstraZeneca à compter du 25 février aux salariés de 50 à 64 ans atteints de comorbidités, a précisé lundi le secrétariat d'Etat chargé des retraites et de la santé au travail.

"Conformément aux recommandations du 2 février 2021 de la Haute autorité de santé (HAS), il a été décidé qu'à compter du 25 février 2021, après les professionnels de santé et du médico-social, le vaccin AstraZeneca sera utilisé notamment pour la vaccination des personnes de 50 à 64 ans inclus atteintes de comorbidités", indique un communiqué du secrétariat d'Etat.

A l'instar des médecins généralistes, les médecins du travail "doivent se rapprocher de la pharmacie d'officine de leur choix, pour s'identifier et se procurer des doses du vaccin AstraZeneca sous le même régime de contingentement", précise le texte.

"Comme pour tout acte de vaccination, leur intervention se fait dans le strict respect des règles déontologiques liées au consentement des personnes, au secret médical et à la confidentialité des vaccinations vis-à-vis de l'employeur", rappelle-t-il.

"Le périmètre d'intervention des services de santé au travail", qui comprennent, outre le médecin du travail, des infirmières, "sera amené à s'adapter dans les semaines qui viennent au fur et à mesure de l'évolution de la stratégie vaccinale globale et de la disponibilité des vaccins", ajoute le communiqué.

Suite au lancement de l'administration du vaccin AstraZeneca, destiné aux moins de 65 ans, l'Agence du médicament (ANSM) a indiqué vendredi que le "signal potentiel identifié le 11 février, de syndromes pseudo-grippaux souvent de forte intensité (fièvre élevée, courbatures, maux de tête)" touchant des professionnels de santé des établissements de santé "se confirme". Les 363 cas déclarés au total au 16 février concernent des personnes "très majoritairement âgées de moins de 50 ans (âge moyen de 31 ans)".

L'ANSM a néanmoins estimé que ces effets secondaires, "en cours d'évaluation au niveau européen", ne remettaient pas en cause "le rapport bénéfice/risque du vaccin" AstraZeneca.

Auteur(s): Par AFP - Paris


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Les médecins du travail pourront administrer le vaccin AstraZeneca à compter du 25 février aux salariés de 50 à 64 ans atteints de comorbidités

Newsletter


Fil d'actualités France




Commentaires

-