Double tentative d’évasion de la prison de La Talaudière, dans la Loire

Double tentative d’évasion de la prison de La Talaudière, dans la Loire

Publié le 03/04/2018 à 10:06 - Mise à jour à 12:48
© DENIS CHARLET / AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): Par AFP - Saint-Étienne

Cet article provient directement de l'AFP (Agence France Presse). Plus de détails sur les différentes typologies d'articles publiés sur FranceSoir, en savoir plus

-A +A

Deux détenus ont été interpellés lundi après-midi au cours de leur évasion de la prison de La Talaudière (Loire), l'un d'eux étant parvenu à atteindre brièvement l'extérieur, a-t-on appris mardi de sources concordantes.

Ces deux hommes du "quartier arrivant" ont réussi à escalader un premier grillage à l'aide d'un grappin artisanal.

L'un des deux hommes, âgé de 26 ans et considéré comme dangereux, a été arrêté par la police vers 16H10, une demi-heure après son évasion, à l'extérieur de la maison d'arrêt, en possession d'une arme blanche. Compte tenu de sa personnalité, l'enquête sur son évasion a été confiée à la police judiciaire par le parquet de Saint-Etienne.

Tandis que cet homme était toujours en garde à vue mardi matin, son compagnon d'évasion a été incarcéré dans le quartier disciplinaire de l'établissement pénitentiaire.

Ce second détenu a été stoppé dans sa tentative d’évasion avant qu'il ne franchisse le dernier mur d'enceinte par deux agents pénitentiaires qui l'ont plaqué au sol.

"Cette évasion met en lumière les conséquences de l'interdiction des fouilles au corps aléatoires, mais aussi les failles de cette maison d'arrêt vétuste qui possède des angles morts à l'abri des miradors et la nécessité d'en construire une nouvelle", a déclaré le délégué Ufap-Unsa de l'établissement, Stéphane Perrot.

Auteur(s): Par AFP - Saint-Étienne

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Deux détenus ont été interpellés lundi après-midi au cours de leur évasion de la prison de La Talaudière (Loire).

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-