Drogues: 28.055 amendes forfaitaires pour usage de stupéfiants en 2020

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Drogues: 28.055 amendes forfaitaires pour usage de stupéfiants en 2020

Publié le 25/01/2021 à 13:44 - Mise à jour à 13:46
© Raul ARBOLEDA / AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): Par AFP - Rennes

-A +A

La nouvelle amende de 200 euros pour usage de stupéfiants a été utilisée à plus de 28.000 reprises depuis son introduction en France le 16 juin dernier, a annoncé le procureur de Rennes Philippe Astruc lundi.

Cette amende forfaitaire délictuelle de 200 euros, qui vise surtout les usagers de cannabis, a été testée à partir du mois de juin à Reims, Créteil, Marseille, Lille et Rennes, avant d'être généralisée à toute la France en septembre.

Si elle est réglée sous quinze jours, l'amende est minorée à 150 euros. Au-delà de 45 jours, le contrevenant doit s'acquitter d'une majoration fixée à 450 euros.

Dans la phase d'expérimentation, seules 545 verbalisations avaient été dressées. Pour l'ensemble de l'année 2020, 28.055 amendes pour usage de stupéfiants ont été traitées, selon le procureur de Rennes, qui assure la tutelle du centre national de traitements (CNT) des infractions pour l'ensemble du territoire.

Par comparaison, "91.403 délits routiers" (conduite sans permis ou avec un permis inapproprié, défaut d’assurance) ont été traités sous forme d'amende forfaitaire délictuelle par le CNT, "soit un total de près de 120.000 délits en 2020" si on ajoute les usages de stupéfiants, a précisé le procureur.

"C'est un nouveau type de réponse pénale qui se met en place et qui va sans nul doute se développer dans les prochaines années", a souligné M. Astruc, lors d'une audience solennelle de rentrée du tribunal de Rennes.

Une loi de 1970 prévoit théoriquement de punir l'usage illicite de stupéfiants jusqu'à un an de prison et 3.750 euros d'amende, mais l'emprisonnement pour usage reste exceptionnel, les magistrats privilégiant des "mesures alternatives aux poursuites" comme des rappels à la loi.

En dépit d'une politique parmi les plus répressives d'Europe, les Français sont les premiers consommateurs de cannabis en Europe et pointent au 3e rang pour la cocaïne.

Auteur(s): Par AFP - Rennes


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


La nouvelle amende de 200 euros pour usage de stupéfiants a été utilisée à plus de 28.000 reprises depuis son introduction en France le 16 juin dernier

Newsletter


Fil d'actualités France




Commentaires

-