France/loi "sécurité globale": la presse doit pouvoir travailler "librement"

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

France/loi "sécurité globale": la presse doit pouvoir travailler "librement"

Publié le 23/11/2020 à 11:56 - Mise à jour à 22:12
© STEPHANE DE SAKUTIN / AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): Par AFP - Bruxelles

-A +A

La Commission européenne a rappelé lundi que les journalistes devaient pouvoir "faire leur travail librement et en toute sécurité", après le vote par les députés français d'un texte controversé pénalisant la diffusion malveillante d'images des forces de l'ordre.

"La Commission s'abstient de commenter des projets de loi, mais il va sans dire qu'en période de crise, il est plus important que jamais que les journalistes puissent faire leur travail librement et en toute sécurité", a indiqué à l'AFP un porte-parole de l'exécutif européen, Christian Wigand.

"Comme toujours, la Commission se réserve le droit d'examiner la législation finale afin de vérifier sa conformité avec le droit de l'UE", a-t-il ajouté.

La proposition de loi "Sécurité globale" en discussion au parlement en France, et notamment son article 24 voté vendredi qui entend pénaliser la diffusion malveillante de photographies de policiers lors de manifestations, soulève l'indignation des organisations de journalistes et des défenseurs des libertés publiques.

Dénoncée comme attentatoire à "la liberté d'expression" et à "l'Etat de droit", elle a suscité samedi des manifestations qui ont rassemblé plusieurs milliers de personnes en France.

"Nous suivons la situation de près", a indiqué le porte-parole de la Commission qui, en tant que gardienne des traités, veille au respect et à l'application du droit européen.

"Garantir la sécurité de tous ceux qui vivent en Europe est une priorité essentielle pour la Commission et nous travaillons main dans la main avec les États membres", a-t-il souligné.

"Lors de l'élaboration de leur législation en matière de sécurité, les États membres doivent respecter le principe de proportionnalité et trouver le juste équilibre entre la garantie de la sécurité publique et la protection des droits et des libertés des citoyens, y compris la liberté d'expression, la liberté des médias, la liberté d'association, le droit au respect de la vie privée et l'accès à l'information", a rappelé le porte-parole.

Auteur(s): Par AFP - Bruxelles


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Manifestation contre la proposition de loi "sécurité globale", le 21 novembre 2020 à Paris

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités France




Commentaires

-