Lanceur de balles de défense: plainte d'un "gilet jaune" à Caen

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Lanceur de balles de défense: plainte d'un "gilet jaune" à Caen

Publié le 25/01/2019 à 10:54 - Mise à jour à 10:56
©Loïc Venance/AFP
PARTAGER :

Auteur(s): Par AFP - Caen

-A +A

Un manifestant "gilet jaune" a porté plainte à Caen pour violence policière après avoir été blessé au visage en décembre, selon lui par un tir de lanceur de balles de défense (LBD), a-t-on appris vendredi de sources concordantes.

La préfecture a indiqué qu'elle "ne se prononçait pas sur cette affaire en cours d'instruction".

"La plainte a été déposée" le 18 janvier "contre X pour violences volontaires par personne dépositaire de l’autorité publique avec arme occasionnant une blessure par un tir de LBD 40 survenue le 8 décembre 2018", a indiqué à un correspondant de l’AFP Chloé Chalot, son avocate, accusé réception du tribunal à l'appui.


Sollicité à plusieurs reprises, le parquet de Caen n'a pas donné suite.

Selon le témoignage écrit de ce "gilet jaune" de 43 ans, père de 4 enfants, le projectile a entraîné "une plaie béante au visage avec la pose de 25 points de suture, un décollement de l’iris ainsi que de multiples fractures".

Selon le compte rendu établi par le CHU de Caen, le "patient" a été "adressé aux urgences par les pompiers pour une plaie délabrante du front sur un tir de +Flash-Ball+ à approximativement 30-40 m du tir".

Le tribunal administratif de Paris doit se prononcer vendredi sur une demande de suspension de l'utilisation de l'usage du LBD-40 en France, déposée par la CGT et la Ligue des droits de l'homme.

Le Défenseur des droits Jacques Toubon a de nouveau réclamé le 17 janvier la suspension de cette arme, successeur du "Flash-Ball" utilisé à partir des années 90 avant d'être abandonné pour son imprécision.

Le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner a annoncé mardi que policiers et gendarmes utilisant des LBD seraient équipés d'un système vidéo dès samedi, lors de l'acte 11 des "gilets jaunes".

Me Chalot a par ailleurs indiqué, accusé réception du tribunal à l'appui, avoir déposé le 22 janvier auprès du parquet de Rouen une autre plainte au nom d'un manifestant de 37 ans blessé à la jambe par ce qui selon la plainte "semble résulter de l’explosion d’une grenade (lacrymogène et assourdissante ndlr) GLI-F4", dont M. Toubon a aussi demandé la suspension de l'utilisation.

L'avocate affirme qu'"à Caen et à Rouen, les armes n’ont pas été utilisées conformément à leurs doctrines de mise en œuvre". "Le tir de LBD 40 a atteint le visage, ce qui est proscrit, tandis que dans les deux cas, les deux manifestants ne représentaient aucunement un danger pour les forces de l’ordre", selon elle.

Auteur(s): Par AFP - Caen


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Un manifestant "gilet jaune" a porté plainte à Caen pour violence policière après avoir été blessé au visage en décembre.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-