Le prix des masques chirurgicaux plafonné à 95 centimes, pas de plafond pour les masques textile

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Le prix des masques chirurgicaux plafonné à 95 centimes, pas de plafond pour les masques textile

Publié le 01/05/2020 à 08:46 - Mise à jour à 09:40
© STEPHANE DE SAKUTIN / AFP
PARTAGER :

Auteur(s): Par AFP - Paris

-A +A

Le prix des masques chirurgicaux qui seront vendus dans les commerces dans le cadre du déconfinement sera plafonné à 95 centimes d'euro l'unité, mais il n'y aura pas de plafond pour les masques textile, a annoncé vendredi la secrétaire d'Etat auprès du ministre de l'Economie, Agnès Pannier-Runacher.

Après avoir consulté la Direction générale de la concurrence (DGCCRF), "j'ai pris deux décisions. La première est de plafonner le prix des masques en papier à usage unique de type chirurgical, qui ne pourra pas dépasser 95 centimes d'euro par masque", a-t-elle déclaré sur RTL.

Pour les masques tissu grand public, pas d'encadrement des prix pour l'instant, car "comparer les prix ne serait pas légitime", tant il existe de masques de qualités différentes, a-t-elle dit.

Mais "on va faire des enquêtes chaque semaine, avec des relevés de prix, circuit de distribution par circuit de distribution, et on va s'assurer qu'il n'y ait pas de dérive des marges. Et si effectivement on s'aperçoit qu'il y a une dérive, alors on prendra un arrêté de plafonnement", a-t-elle expliqué.

Elle a justifié la décision de ne pas encadrer le prix des masques tissu par le fait que "l'offre est beaucoup moins homogène que celle des masques chirurgicaux". "Vous pouvez avoir des masques en tissu qui sont utilisables une fois, et d'autres qui sont utilisables plus de 40 fois. Donc comparer les prix ne serait pas légitime. En revanche, nous devons nous assurer que les marges réalisées par les distributeurs restent contraintes et raisonnables".

"Vous devez pouvoir trouver sur le marché" des masques en tissu dont le prix, rapporté au nombre d'usages possibles, est "de l'ordre de 30 centimes" par usage pour des modèles "très sobres et avec une bonne qualité de filtration".

Ces masques tissu doivent avoir "des propriétés de filtration garanties, de 70 à 90% des molécules de plus de 3 microns", a souligné la secrétaire d'Etat. Ils sont "le plus souvent lavables et réutilisables".

"Mais on a beaucoup de masques qui arrivent sur le marché, d'origines très différentes, de qualité de facture très différentes, les matières sont différentes. Le fabriqué en France est un peu plus cher que le fabriqué à l'étranger, et moi je souhaite que les Français qui le souhaitent puissent acheter du fabriqué en France", a-t-elle argumenté.

"Et puis vous avez des modèles différents, qui vont de masques de filtration avec une certification très simples à des produits qui sont quasiment de haute couture", a-t-elle précisé.

Auteur(s): Par AFP - Paris


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Le prix des masques chirurgicaux qui seront vendus dans les commerces dans le cadre du déconfinement sera plafonné à 95 centimes d'euro l'unité, mais il n'y aura pas de plafond pou

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités France




Commentaires

-