Macron sur Sarah Halimi: "le besoin de procès est là"

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Macron sur Sarah Halimi: "le besoin de procès est là"

Publié le 23/01/2020 à 13:38 - Mise à jour à 13:52
© Ludovic Marin / AFP
PARTAGER :

Auteur(s): Par AFP - Jérusalem

-A +A

Emmanuel Macron a évoqué longuement jeudi la décision de la cour d'appel qui a déclaré pénalement irresponsable le suspect du meurtre de Sarah Halimi, sexagénaire juive tuée en 2017, estimant que "le besoin de procès" était "là".

"Je sais l'émotion très forte provoquée par cette décision" qui a suscité "tant de colère et d'attentes", a-t-il dit devant la communauté française en Israël, rappelant ne pouvoir commenter une décision de justice.

"Je ne peux vous parler avec le coeur, car le président est le garant de l'indépendance de la justice", a-t-il dit.

Mais "un pourvoi en cassation a été formulé" et "la justice française a reconnu le caractère antisémite de ce crime. Et ce caractère antisémite, personne ne peut le remettre en cause", a-t-il martelé.

Mais si "la responsabilité pénale est affaire des juges, la question de l'antisémitisme est celle de la République", a-t-il ajouté.

"Même si à la fin le juge décidait que la responsabilité pénale n'est pas là, le besoin de procès est là", a-t-il lancé, applaudi par plusieurs centaines de Français établis en Israël et réunis jeudi au Centre des congrès de Jérusalem.

Il faut "que tout ce qu'un procès comporte de réparation puisse se tenir", a souligné le président. "Nous en avons besoin en République. Les prochains mois seront importants" à cet égard, a-t-ajouté.

"Un pourvoi en cassation a été formulé et constitue une voie possible", a précisé le président. "Il faut que l'on comprenne ce qui s'est passé (...). Ce combat ensemble nous le mènerons, je ne laisserai jamais la banalisation l'emporter", a-t-il conclu.

La justice, qui a qualifié d'antisémite ce crime commis à Paris en 2017, a déclaré le 19 décembre le suspect pénalement irresponsable, car ce gros fumeur de cannabis était alors en proie à une "bouffée délirante".

Emmanuel Macron était déjà intervenu sur ce procès en recevant Benjamin Netanyahu en 2017 lors de la commémoration de la rafle du Vel d'Hiv, estimant que le caractère antisémite de ce meurtre devait être reconnu.

Jeudi matin, le ministre de l'Intérieur français Christophe Castaner est allé se recueillir dans un cimetière de Jérusalem où reposent plusieurs victimes d'attaques antisémites en France, dont Sarah Halimi.

Il s'est aussi recueilli sur les tombes des victimes de l'école juive de Toulouse tuées par le jihadiste Mohamed Merah en 2012; de Ilan Halimi, jeune juif torturé et tué en 2006; et des victimes de l'attentat du magasin Hyper Cacher en 2015.

Auteur(s): Par AFP - Jérusalem


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Le président Emmanuel Macron s'exprime devant la communauté française en Israel, à Jérusalem, le 23 janvier 2020

Newsletter


Fil d'actualités France




Commentaires

-