Nanterre: les étudiants votent le blocage illimité de l'université

Nanterre: les étudiants votent le blocage illimité de l'université

Publié le 07/05/2018 à 13:31 - Mise à jour à 15:17
© ALAIN JOCARD / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): Par AFP - Nanterre

Cet article provient directement de l'AFP (Agence France Press). Plus de détails sur les différentes typologies d'articles publiés sur FranceSoir, en savoir plus

-A +A

Des étudiants de Nanterre réunis en assemblée générale ont voté lundi pour le blocage illimité de leur université, haut lieu de la contestation contre la réforme de l'accès à la fac, a constaté un journaliste de l'AFP.

Alors que la période des partiels s'est ouverte il y a un peu moins d'une semaine à Nanterre, environ 700 étudiants ont pris part au vote, soit bien moins que lors des précédentes AG qui avaient rassemblé près de 1.700 personnes.

L'assemblée générale s'est également prononcée pour le blocage d'un examen prévu à Arcueil (Val-de-Marne) vendredi.

Paralysée depuis trois semaines, l'université de Nanterre fait partie des quelques établissements entièrement bloqués depuis plusieurs semaines par les opposants à la loi Orientation et réussite des étudiants (ORE), accusée d'instaurer un système de sélection déguisée.

Vendredi, la faculté de Nanterre avait acté l'impossibilité d'organiser les partiels sur le campus et décidé de remplacer l'évaluation finale par un devoir à la maison, voire de délocaliser certains partiels afin de permettre aux étudiants de valider leur semestre.

Depuis mercredi, aucun partiel n'a pu se tenir à Nanterre, alors qu'ils étaient censés se dérouler du 2 au 18 mai. Une prochaine assemblée générale est prévue pour le 15 mai.

Très tôt lundi matin, une poignée d'étudiants anti-bloqueurs s'étaient réunis pour débloquer pendant quelques heures le bâtiment de droit, avant que des étudiants grévistes ne reprennent le contrôle.

Epicentre de la contestation étudiante de 1968, l'université de Nanterre, accueille près de 32.000 étudiants.

Auteur(s): Par AFP - Nanterre

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Des étudiants de Nanterre réunis en assemblée générale ont voté lundi pour le blocage illimité de leur université, haut lieu de la contestation contre la réforme de l'accès à la fac, a constaté un journaliste de l'AFP.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-