NDDL: des habitants demandent l'inscription de la ZAD au patrimoine de l'humanité

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

NDDL: des habitants demandent l'inscription de la ZAD au patrimoine de l'humanité

Publié le 18/05/2018 à 13:18 - Mise à jour à 14:32
©DR
PARTAGER :

Auteur(s): Par AFP - Notre-Dame-des-Landes

-A +A

Face aux expulsions, des habitants et sympathisants de la ZAD (zone à défendre) de Notre-Dame-des-Landes ont adressé une demande d'inscription de cette partie du bocage nantais au patrimoine mondial de l'humanité, ont-ils annoncé vendredi.

Réunis dans un comité de soutien "Défendre et habiter la ZAD", une douzaine de militants ont envoyé leur demande d'inscription au ministère de la Culture vendredi matin.

"Nous demandons à l’Etat français l'inscription de la ZAD sur la liste" des biens à inscrire au patrimoine de l'Unesco, a déclaré Geneviève Coiffard, militante d'Attac. "Ça peut faire rire mais ça interpelle aussi", a-t-elle ajouté.

"On ne veut pas que la ZAD devienne le futur Disneyland", a cependant mis en garde Adrien, sociologue et urbaniste.

Cette démarche est née après l'appel d'architectes et urbanistes intitulé "Comme à la ZAD de Notre-Dame-des-Landes, défendons d'autres manières d'habiter", qui a réunit près de 60.000 signatures sur internet.

Les auteurs y soulignaient "la force poétique des nombreuses cabanes dans les arbres", l'"inventivité architecturale, manuelle, bricoleuse et créative" de la ZAD, "un espace de passage, d'échange, un lieu qui fait école".

"Quand il y a une destruction massive, le sujet est de se poser la question de ce qu'on détruit", a pointé Tibo, architecte et habitant de la ZAD. "Actuellement, il y a une volonté d'effacer les traces d'une lutte populaire victorieuse", a-t-il estimé.

Une dizaine de "squats" ou lieux de vie ont été détruits ou évacués depuis jeudi au cours d'une vaste opération de gendarmerie. En avril, 29 avaient déjà été détruits sur 97 recensés au total.

Auteur(s): Par AFP - Notre-Dame-des-Landes


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Municipale 2014

Newsletter


Fil d'actualités France




Commentaires

-