Neveux poignardés à Noël: la tante mise en examen et écrouée

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Neveux poignardés à Noël: la tante mise en examen et écrouée

Publié le 26/12/2020 à 18:13 - Mise à jour à 20:54
©DR
PARTAGER :

Auteur(s): Par AFP - Versailles

-A +A

La femme qui a poignardé à mort son neveu et tenté de tuer sa nièce et son nourrisson à Limay (Yvelines) lors de la nuit de Noël, a été mise en examen samedi et écrouée en fin de journée, a expliqué le parquet de Versailles.

Cette femme de 31 ans, originaire de Mantes-La-Jolie, ville limitrophe de Limay, qui a reconnu les faits, dit souffrir d'une dépression post-natale, a précisé le parquet.

Elle a été mise en examen et incarcérée, pour homicide et tentatives d'homicides sur mineurs de moins de 15 ans.

Lors de sa garde à vue, "elle s'est expliquée très précisément sur les faits, qu'elle a reconnus, en expliquant qu'elle a fait une très grave dépression post-partum après la naissance de son bébé" en novembre dernier, a indiqué le parquet à l'AFP.

"Ce soir-là, elle explique avoir complètement perdu pied", sans "aucun élément déclencheur" identifié pendant le repas de Noël.

"C'est quelqu'un décrit par ses proches comme particulièrement douce et attentive avec les enfants", a-t-il ajouté, précisant qu'elle avait pour habitude de gâter son neveu et sa nièce.

Elle travaille depuis dix ans dans une école maternelle. Depuis son accouchement, elle faisait part "d'une très grande fatigue à ses proches".

Jeudi soir, pour Noël, elle dînait avec sa sœur et ses frères, ainsi que son mari, chez ses parents, dans un immeuble HLM proche de la gare de la petite ville de Limay, en banlieue ouest parisienne.

Trois enfants étaient aussi présents: son neveu de 10 ans, sa nièce de 4 ans et son bébé.

A la fin du dîner, son mari rentre seul à leur domicile. "Mariés depuis plus d'un an, ils avaient un projet de vie: un enfant, une nouvelle maison...", a relevé le parquet.

L'un de ses frères rentre également, laissant ses deux enfants dormir sur place.

Mais dans la nuit, la femme a emmené son neveu et sa nièce dans l'aire de jeux derrière l'immeuble, "armée d'un couteau et d'un cutter", les blessant à plusieurs reprises. Certaines plaies attestent "d'une grande violence, d'une forme d'acharnement".

Puis elle est allée chercher son nourrisson dans l'appartement, qu'elle "a piqué avec la pointe d'un couteau". "Elle n'a pas complètement commis son geste irréparable à son égard, mais c'était son intention", selon le parquet.

L'alerte est donnée vers 3H15 par des voisins puis par la grand-mère. Malgré l'intervention des secours, le neveu décède sur place. Son autopsie aura lieu lundi.

La fillette, grièvement blessée, est encore à l'hôpital. Son pronostic vital n'est pas engagé. Le nourrisson a également été pris en charge.

Auteur(s): Par AFP - Versailles


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


France-Soir

Newsletter


Fil d'actualités France




Commentaires

-