Sécurité routière: la conduite des usagers de trottinettes se dégrade

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Sécurité routière: la conduite des usagers de trottinettes se dégrade

Publié le 05/04/2021 à 20:50 - Mise à jour le 06/04/2021 à 14:24
© Ludovic MARIN / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): Par AFP - Paris
-A +A

Les usagers de trottinettes électriques "n'ont pas le sentiment d'être soumis au code de la route" et leur conduite s'avère "inconsciente", selon un baromètre de la sécurité routière publié mardi par Axa Prévention.

Conséquence de la crise sanitaire et de l'évolution des modes de déplacement, le recours aux trottinettes et autres EDPM (Engin de déplacement personnel motorisé) s'est accru en 2020, mais les usagers respectent moins le code de la route, selon cette étude.

Parmi les 237 usagers de trottinettes interrogés dans le cadre de l'enquête, 78% déclarent téléphoner en roulant fin 2020 soit 23% de plus qu'en début d'année, 72% consultent ou envoient des SMS (+25) et 65% consultent ou publient sur les réseaux sociaux (+46).

"Il y a beaucoup de comportements déviants. Cela est lié au sentiment que la trottinette est un jouet augmenté", commente auprès de l'AFP Eric Lemaire, président de l'association Axa Prévention.

Le fait que les "trottinettes ne soient pas considérées comme dangereuses, même sous l'emprise de l'alcool ou de stupéfiants" donne lieu à des comportements "inconscients", pour M. Lemaire qui déplore un "problème de méconnaissance de la réglementation" et un manque de campagne de communication sur les règles qui s'imposent aux EDPM.

Ils sont ainsi 79% à déclarer rouler sur le trottoir, 68% à ne pas porter de casque et 66% à ne pas s'arrêter au feu orange.

"Ils n'ont pas le sentiment d'être soumis au code de la route", estime l'association dans son communiqué de presse, indiquant que seuls 40% ont déclaré connaître la réglementation encadrant l'usage des EDPM.

L'étude dresse également un portrait type de l'usager de trottinettes électriques : un homme âgé d'une trentaine d'années, francilien et appartenant aux catégories socioprofessionnelles supérieures. Un peu plus de la moitié des usagers possèdent une trottinette personnelle quand l'autre moitié utilise celles en libre-service.

Quant aux automobilistes, l'étude dénombre 53% de "bons" conducteurs, 6% de plus qu'en 2019. Ils sont 7% de moins à rouler à 10 ou 20 km/h au-dessus de la vitesse normale (74% contre 81% en 2019) et 6 points de moins à ne pas s'arrêter au feu orange (65% contre 71%). L'utilisation du téléphone au volant reste toutefois considérée comme un "fléau" persistant.

Étude réalisée par Kantar du 6 janvier au 6 février 2020 auprès d'un échantillon de 2.196 personnes puis du 4 novembre au 18 novembre auprès d'un échantillon de 2.161 personnes, tous deux représentatifs de la population française métropolitaine âgée de 18 à 75 ans.

Auteur(s): Par AFP - Paris

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Les usagers de trottinettes électriques "n'ont pas le sentiment d'être soumis au code de la route" et leur conduite s'avère "inconsciente", selon une étude

Newsletter


Fil d'actualités France




Commentaires

-