Unilever met fin à ses activités à Duppigheim, 261 emplois menacés

Unilever met fin à ses activités à Duppigheim, 261 emplois menacés

Publié le 25/03/2021 à 12:48 - Mise à jour à 13:42
© LEX VAN LIESHOUT / ANP/AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): Par AFP - Strasbourg

Cet article provient directement de l'AFP (Agence France Press). Plus de détails sur les différentes typologies d'articles publiés sur FranceSoir, en savoir plus

-A +A

Le groupe Unilever, présent dans l'agroalimentaire et les cosmétiques, a annoncé jeudi la cessation de ses activités à l'usine Knorr de Duppigheim (Bas-Rhin), où sont fabriquées des soupes industrielles, et prévoit un plan de reclassement pour ses 261 salariés.

"Face au déclin structurel des ventes de soupes industrielles, Unilever annonce un projet d'évolution de sa production de soupes en France", annonce le groupe dans un communiqué. Ce projet prévoit la "cessation de l'activité de l'usine de Duppigheim" et la mise en place d'un "dispositif de transition professionnelle renforcé" pour les 261 salariés du site.

Le plan prévoit le reclassement de 70 salariés en interne, sur des postes "identifiés au sein des usines d'Unilever dans le quart Est de la France", en Côte-d'Or, en Haute-Marne et dans l'Oise.

"Ces solutions seraient complétées par un programme de reclassement externe local pour tous", précise le groupe, qui dit également vouloir "rechercher des repreneurs" pour le site, comme l'y oblige la loi Florange.

Selon Unilever, le marché français des soupes "est en déclin structurel de 26%" sur les ventes en volume enregistrées entre 2012 et 2019, "les consommateurs privilégiant de plus en plus le fait maison".

Ce déclin a entraîné une baisse de l'activité sur le site de Duppigheim, qui affichait, fin 2019, des taux "d'utilisation de l'outil industriel de 40%".

"Les soupes Unilever ne sont aujourd'hui plus suffisamment compétitives sur le marché français", conclut le groupe. "Il y a un besoin urgent de recréer des marges de manoeuvre via un redéploiement des capacités industrielles en France et en Europe".

L'usine Knorr de Duppigheim employait 500 salariés en 2009 mais les effectifs n'avaient cessé de diminuer depuis.

Auteur(s): Par AFP - Strasbourg

PARTAGER CET ARTICLE :

Selon Unilever, le marché français des soupes "est en déclin structurel de 26%" sur les ventes en volume enregistrées entre 2012 et 2019

Newsletter


Fil d'actualités AFP France




Commentaires

-