Pour les Etats-Unis, la nomination de Mugabe comme ambassadeur de l'OMS "contredit les idéaux de l'ONU"

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Pour les Etats-Unis, la nomination de Mugabe comme ambassadeur de l'OMS "contredit les idéaux de l'ONU"

Publié le 21/10/2017 à 23:27 - Mise à jour à 23:30
© Phill Magakoe / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): Par AFP
-A +A

La nomination du président zimbabwéen Robert Mugabe comme ambassadeur de bonne volonté de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) "contredit les idéaux de l'ONU", ont dénoncé samedi les Etats-Unis, se joignant aux nombreuses critiques dans le monde.

"Le gouvernement américain a imposé des sanctions contre le président Mugabe en raison de crimes contre son peuple et de la menace qu'il représente pour la paix et la stabilité. Cette nomination contredit clairement les idéaux des Nations unies de respect des droits de l'homme et de la dignité humaine", a affirmé à l'AFP le département d'Etat américain.

Le directeur général de l'OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus, a demandé cette semaine à Robert Mugabe, âgé de 93 ans, de servir comme ambassadeur de bonne volonté pour aider à lutter contre les maladies non transmissibles comme les attaques cardiaques ou l'asthme en Afrique.

Cette nomination a soulevé de vives critiques dans le monde, de la part d'Etats membres de l'OMS comme des ONG qui dénoncent l'effondrement du système de santé zimbabwéen et de nombreux services publics.

Face à ces critiques, M. Ghebreyesus a indiqué samedi qu'il était en train de "repenser la question".

Auteur(s): Par AFP

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Zimbabwean President Robert Mugabe's appointment as a World Health Organization goodwill ambassador has unleashed a storm of international criticism

Newsletter


Fil d'actualités Actualités




Commentaires

-