Carvounas (PS) porte plainte pour "insultes homophobes sur Twitter"

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Carvounas (PS) porte plainte pour "insultes homophobes sur Twitter"

Publié le 22/03/2018 à 12:59 - Mise à jour à 13:02
© Ludovic MARIN / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): Par AFP - Paris
-A +A

Le député socialiste Luc Carvounas, qui avait été le premier parlementaire à se marier avec son compagnon en 2015, a annoncé jeudi avoir déposé plainte pour "insultes homophobes sur Twitter", car changer les mentalités, "c'est d'abord ne rien laisser passer".

"Menacé de mort avant mon mariage, insulté sur les réseaux sociaux, dans la rue, je sais qu’il reste beaucoup de chemin à parcourir pour faire évoluer les mentalités, accepter le droit et vivre comme tout le monde simplement et librement", a affirmé dans un communiqué l'élu du Val-de-Marne, qui était l'un des quatre candidats au poste de premier secrétaire du PS.

"Mon mariage, il y a presque trois ans, a provoqué un déferlement de haine sur les réseaux sociaux à mon encontre et à celle de mon mari Stéphane", poursuit le député, indiquant qu'une personne les ayant alors menacés de mort "a été interpellée et condamnée" en avril 2017.

"Pourquoi donc l’homophobie devrait-elle être plus acceptable parce qu’il ne s’agirait que de commentaires sur Twitter ?", a interrogé l'élu.

Il a affirmé avoir porté plainte jeudi car, depuis des mois, "un utilisateur identifié, signalé sur le réseau social", les insulte, son mari et lui, et "ajoute à ses propos homophobes des propos racistes".

Auteur(s): Par AFP - Paris

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-