Hollande assure qu'il n'aspire ni à diriger le PS, ni à participer à des primaires

Hollande assure qu'il n'aspire ni à diriger le PS, ni à participer à des primaires

Publié le 10/06/2018 à 14:38 - Mise à jour à 14:51
© GEORGES GOBET / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): Par AFP - Paris

Cet article provient directement de l'AFP (Agence France Press). Plus de détails sur les différentes typologies d'articles publiés sur FranceSoir, en savoir plus

-A +A

François Hollande a estimé dimanche que les Français socialistes sont "plutôt heureux" qu'il leur donne "une vision" et "une explication", en assurant qu'il n'aspirait pas à diriger de nouveau le Parti socialiste ni à participer à des primaires.

Interrogé dans Dimanche en politique, sur France 3, sur les critiques de responsables socialistes autour de son omniprésence médiatique, qui ferait de l'ombre au parti selon eux, il a estimé que "très peu le disent" dans les rangs du "peuple socialiste", de "tous ceux qu'(il) voi(t) à l'occasion des séances de signatures" de son livre "Les leçons du pouvoir".

"Le peuple socialiste, le peuple de gauche, ceux qui sont attachés à la démocratie, sont plutôt heureux que je puisse leur redonner une vision, un espoir, une explication", a-t-il estimé.

Quant au PS, "il faut qu'il se reconstruise (...), qu'il fasse son travail, et Olivier Faure le fait, pour répondre aux propositions du gouvernement, pour dire aussi à Mélenchon qu'il n'est pas acceptable de convoquer les Français dans les manifestations qui sont autant d'échecs pour ensuite faire compliment au pouvoir actuel. Il faut de l'union, pas de la désunion, parler de la social-démocratie en Europe. Il y a suffisamment de thèmes pour qu'on s'en empare", a-t-il plaidé.

Face à un parallèle dressé avec Nicolas Sarkozy qui avait écrit un livre "pour revenir" avant de prendre la tête de son parti et de participer aux primaires pour l'élection présidentielle, François Hollande a souligné qu'il n'avait "pas le même parcours". "Je n'ai pas cette volonté de devenir dirigeant du parti que j'ai conduit il y a très longtemps, ni de me présenter à des primaires. Cet élément-là ne fait pas partie de mon calendrier", a-t-il assuré.

Auteur(s): Par AFP - Paris

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




François Hollande a estimé dimanche que les Français socialistes sont "plutôt heureux" qu'il leur donne "une vision" et "une explication".

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-