L'Australie ferme ses portes aux condamnés pour violences domestiques

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

L'Australie ferme ses portes aux condamnés pour violences domestiques

Publié le 03/03/2019 à 03:08 - Mise à jour à 03:10
© JIMIN LAI / AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): Par AFP - Sydney

-A +A

Les visiteurs reconnus coupables de violence envers des femmes et des enfants seront expulsés ou interdits d'entrée en Australie, a annoncé dimanche le ministre de l'Immigration David Coleman, alors que Canberra intensifie sa lutte contre les délinquants étrangers.

Les nouvelles lois, entrées en vigueur jeudi, s'appuient sur la législation existante, privant de visa d'entrée les personnes condamnées à au moins un an de prison.

"L'Australie ne tolère pas les auteurs de violences domestiques", a affirmé David Coleman dans un communiqué.

"Si vous avez été reconnus coupable d'un crime violent contre des femmes ou des enfants, vous n'êtes pas les bienvenus dans ce pays", a-t-il souligné, en ajoutant qu'aucun seuil de peine minimale n'était requis.

Par le passé, Canberra a déjà refusé des visas au rappeur américain Chris Brown, condamné pour avoir battu en 2009 la diva pop Rihanna, et à la star de la boxe Floyd Mayweather, condamné à plusieurs reprises pour violences conjugales.

Auteur(s): Par AFP - Sydney


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


"L'Australie ne tolère pas les auteurs de violences domestiques", a affirmé le ministre de l'Immigration David Coleman

Newsletter


Fil d'actualités Actualités




Commentaires

-